Entretien avec une professionnelle travaillant dans une start-up

Par Sophie Lebel le 12-06-2016 0 commentaires | 342 vues

Nous avons interviewé Sophie LEBEL, Directrice de communication chez Wizbii pour en apprendre davantage sur le métier de directeur de communication mais aussi sur les start-up en général, dont fait partie l'entreprise Wizbii

1. Quel type d’entreprise est Wizbii ? 

Wizbii, c’est tout simplement LE réseau social professionnel des étudiants et jeunes diplômés. C’est une communauté où nos membres se rencontrent et échangent, donnent vie à des projets ou se font recruter. En parallèle de cette plateforme, nous offrons une aide supplémentaire aux jeunes à travers notre blog. Ce blog est une vraie source d’informations pour les jeunes qui y dénichent des conseils pour trouver un emploi ou encore lancer leur entreprise.   

2. Pouvez-vous expliquer en détail en quoi consiste votre profession ?  

Mon métier consiste à développer la notoriété de Wizbii auprès des étudiants et jeunes diplômés et donc indirectement d’augmenter le nombre d’inscrits sur Wizbii.
Au quotidien je suis en charge de la définition et mise en place de la stratégie de communication en France et à l’international, mais également du Community Management, de la réalisation des outils de communication, de la gestion du blog la ruche (http://laruche.wizbii.com), des partenariats médias, j’ai aussi une casquette de manager puisque l’équipe communication internationale est désormais composée de 7 personnes.

3. Quelle a été votre formation/background pour arriver où vous êtes actuellement ? 

Après une licence en Management, j’ai obtenu un Master 2 communication / marketing de l’IAE de Grenoble à 23 ans. J’ai effectué mon alternance au sein de Wizbii, qui m’a ensuite embauchée en CDI suite à une création de poste. En 3 ans, j’ai pu gravir les échelons et passer de chargée de communication à Directrice communication aujourd’hui. C’est mon premier emploi, j’ai pendant ma scolarité effectué des stages (un en management au Printemps de Deauville, ou encore un en e-business dans une start-up parisienne).

4. Quelles sont les valeurs/la philosophie/la culture de votre entreprise aujourd’hui ?

Il y a une vraie mission commune qui anime nos collaborateurs : celle de développer l’emploi et l’entrepreneuriat des jeunes autour du monde. C’est une cause qui nous tient tous à cœur ! Notre équipe est jeune et nous travaillons dans un grand open space coloré dans une ambiance fun et décontractée. Nous organisons très souvent des sorties ou des activités ensemble, tout le monde se connait très bien, l’esprit d’équipe est donc particulièrement présent.

5. Comment votre entreprise a-t-elle évolué ? 

Wizbii compte aujourd’hui plus de 500 000 membres, 1500 projets de start-up, et 10 000 emplois ont été pourvus l’année dernière. Notre équipe compte désormais 35 collaborateurs répartis sur le siège à Grenoble et notre bureau parisien, et notre chiffre d’affaires a doublé l’an passé.

6. Quelles ont été les difficultés rencontrées au cours de votre parcours ?   

Les principales difficultés ont sûrement été au début, car j’avais peu d’expérience, il a donc fallu tout apprendre car finalement ce qu’on voit en cours reste théorique. Pour moi l’alternance est un vrai bon choix qui permet de se professionnaliser tout en apprenant. Je la recommande à tous les étudiants !   

7. Qu’avez-vous appris grâce à cette expérience ? 

Cela m’a appris à prendre des initiatives, à faire preuve de beaucoup de créativité, et à prendre confiance en moi.

8. Qu’est-ce qui vous séduit le plus dans votre travail (les points positifs) ? 

J’adore le fait de toucher à des missions vraiment différentes, on ne s’ennuie jamais ! J’apprécie aussi beaucoup l’aspect humain, le fait de travailler avec des collègues agréables mais aussi le relationnel avec les membres de wizbii et nos partenaires.

9. Y a-t-il des aspects un peu plus négatifs que vous aimeriez évoquer ?

La passion pour mon travail m’empêche parfois de « décrocher », alors qu’il est important de s’accorder des pauses et des moments sans téléphone/ordinateur.

10. Recommanderiez-vous cette aventure (l’entreprenariat) à d’autres personnes ? 

Je n’ai pas entrepris moi même, mais on va dire que je connais bien étant chez Wizbii depuis ses débuts, et interviewant toutes les semaines des entrepreneurs innovants pour la ruche. Je recommanderais l’entrepreneuriat aux personnes passionnées, qui ont envie de créer quelque chose. Selon moi il est aussi important de bien savoir s’entourer car il est compliqué d’entreprendre tout seul. Je suis admirative devant les trois fondateurs de Wizbii qui ont su rester très soudés pendant toutes ces années malgré le travail colossal que demande le développement d’une telle start-up ! 

11. Quels sont vos objectifs à court et à long terme ? 

Notre principal objectif restera toujours d’aider de plus en plus de jeunes dans leur recherche d’emploi et dans le développement de leurs projets. Pour cela, nous améliorons sans cesse la plateforme qui se veut toujours plus sociale, mobile et interactive. Notre objectif est également de développer notre portefeuille clients : nous aidons les entreprises à communiquer de façon ciblée vers une cible difficile à toucher : les 18-30 ans. 

12. Avez-vous songé à étendre votre entreprise à l’international ? 

Et oui, c’est même déjà fait depuis fin 2015 ! Nous sommes désormais présents dans 5 pays : France, Espagne, UK, Italie, et Allemagne. Nous avons une belle traction notamment en Espagne où nous comptons déjà 50 000 membres. La plateforme est ainsi disponible dans 5 langues et les membres français peuvent désormais postuler à des milliers d’offres d’emplois à l’étranger.   

13. Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui souhaite se lancer dans l’entreprenariat ? 

Je leur conseillerais de ne pas avoir peur de se lancer. Grâce aux échanges que l’on a la chance d’avoir avec de jeunes entrepreneurs lors d’interviews par exemple, j’ai pu constater qu’il ne faut en aucun cas craindre l’échec. Cela arrive à tout le monde de faire des erreurs, et au final c’est ce qui fait avancer. De plus, il est aujourd’hui plus facile d’entreprendre, il y a beaucoup d’aides et d’outils pour les jeunes, je pense en particulier aux conseils que l’on offre à nos lecteurs sur La Ruche et aux services que l’on met à leur disposition sur Wizbii, mais aussi à la BPI, au Petit Poucet, à Pépite, ou encore Au Mash-up qui aide les entrepreneurs étudiants. Alors n’attendez plus avant de sauter à pied joint dans la merveilleuse aventure de l’entrepreneuriat, vous ne le regretterez pas ! 

Sophie LEBEL

Directrice de communication

Wizbii

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à poster un commentaire

Postez votre commentaire