Conseils pour postuler > Réussir son entretien

Conseils pour gérer son entretien

>> Les meilleures astuces pour un entretien réussi

>> Négociations salariales : 5 étapes pour obtenir le meilleur salaire

Les meilleures astuces pour un entretien réussi

L’entreprise que vous avez contactée vous a convié à un entretien : vous vous êtes démarqué grâce à votre CV et votre lettre de motivation. Le défi est de taille : il s’agit pour vous de convaincre votre potentiel employeur que vous êtes la personne idéale pour le poste proposé. Nous vous dévoilons nos conseils pour passer votre entretien avec succès.

Avant l’entretien :

  • Relisez l’offre une fois de plus. Prêtez une attention particulière à la description du poste afin de bien cerner ce que l’employeur attend de vous et en quoi vos compétences et connaissances seront susceptibles de faire la différence à ce poste.
  • Assurez-vous de savoir combien de personnes assisteront à l’entretien. Retenez leur nom et leur fonction. Google, LinkedIn et Twitter sont les outils les plus adaptés pour cette recherche.
  • Mangez léger avant l’entretien : un estomac qui gargouille est parfois perturbant. Évitez l’ail et la cigarette afin de garder une haleine fraîche.
  • Arrivez 10 minutes à l’avance, cela vous permettra de vous rafraîchir, vous adapter à l’atmosphère et de rassembler vos pensées.
  • Habillez-vous de façon professionnelle, essayez de savoir quel genre d’entreprise vous convoque afin d’adapter votre tenue. Si vous ne connaissez pas le code vestimentaire de l’entreprise, il est préférable de s’habiller de façon trop formelle plutôt que trop relâchée.

Comment voulez-vous être perçu ?

  • Donnez une poignée de main courte mais ferme. Une poignée de main molle et moite fait rarement bonne impression
  • Asseyez-vous aussi confortablement que possible. Cependant veillez à rester droit. Ne vous affalez pas sur votre chaise.
  • Regardez vos interlocuteurs pendant l’entretien. Ne vous concentrez pas sur une seule personne et essayez d’avoir un contact visuel égal avec tous vos interlocuteurs.

Comment mener l’entretien :

  • Réfléchissez bien à toutes les questions posées. Si vous ne connaissez pas la réponse directement, n’hésitez pas à demander à répéter la question ou demander un peu de temps pour y réfléchir. Cela vous évitera de donner une réponse sans conviction et cela démontre que vous réfléchissez avant de répondre.
  • Evitez de répéter votre lettre de motivation. L’entretien est un moyen pour l’entreprise d’avoir une meilleure idée de qui vous êtes ainsi qu’une image plus détaillée de votre profil. Assurez-vous d’introduire de nouvelles informations pertinentes.
  • Soyez acteur pendant l’entretien. Pensez à quelques questions qui montre votre connaissance et de l’entreprise et du poste.
  • Si vous posez une question, écoutez attentivement la réponse au lieu de réfléchir à la prochaine question.

Les questions à éviter :

  • Les question qui ne sont pas pertinentes pour un premier entretien. Par exemple, ne demandez pas combien de temps votre période d’essai va durer. Ce genre de questions est plus approprié lors de l’entretien final.
  • Ne parlez pas de salaire trop tôt. Vous donneriez l’impression que vous êtes uniquement intéressé par le salaire et non par le poste lui-même. Vous pouvez aborder le sujet lors d’un entretien ultérieur ou pendant les négociations de vos conditions de travail.
  • Les données comme « Combien de personnes travaillent dans l’entreprise ?” ou encore « Quels sont les départements présents sur le site ? » sont des informations que vous êtes déjà censé connaître.

Astuces pour que l’entretien se passe au mieux :

  • Assurez-vous d’avoir une attitude et une tenue professionnelles
  • Soyez courtois et amical, mais n’hésitez pas à défendre votre point de vue.
  • Concernant le salaire, mettez l’accent sur l’intérêt collectif. Utilisez le « nous » plutôt que le « je ».
  • Ne paniquez pas si l’entretien prend un tour inattendu. Tout ne se passera pas forcément comme vous l’aviez prévu. Restez calme et suivez le cours de la conversation.
  • Maintenez un ton positif au cours de l’entretien
  • Tâchez de rester calme si vous ne parvenez pas à un accord.
  • Ne vous focalisez pas uniquement sur le salaire. Considérez l’ensemble du contrat, y compris vos conditions de travail, perspectives d’évolutions, etc.
  • Écoutez attentivement et soyez ouvert aux suggestions. N’hésitez pas à demandez si certains éléments ne sont pas clairs.

Négociations salariales : 5 étapes pour obtenir le meilleur salaire


Votre entretien s’est bien passé ? Êtes-vous en position de force pour négocier votre salaire ? Pour de nombreux futurs salariés, négocier sa rémunération est un exercice délicat et beaucoup ne savent pas comment aborder cet phase essentielle de l’entretien. Voici nos conseils pour vous aider à décrocher le meilleur salaire.

  1. Que valez-vous ?

    Premièrement, vous devez déterminer votre valeur sur le marché du travail, en prenant en compte votre niveau d’éducation, votre expérience, votre âge, vos compétences ainsi que la situation actuelle du marché du travail. Comparez votre salaire avec d’autre personnes ayant une expérience professionnelle similaire. Ces informations sont disponibles sur internet.

  2. Définissez vos exigences de salaire.

    Déterminez le salaire que vous souhaitez obtenir pendant cette négociation. Sans préparation, une négociation est vouée à l’échec. Définissez le salaire minimum que vous êtes susceptibles d’accepter tout en restant réaliste. En plus de votre salaire à proprement parler, pensez aussi aux conditions de travails et aux différents avantages supplémentaires, tels que le nombre de semaines de congés payés, le matériel fourni ou les formations proposées.

  3. Préparez votre stratégie de négociation

    Préparez une stratégie de négociation que vous pourrez suivre et adapter au style de négociation de l’employeur. Faites en sorte que vos arguments soient conformes aux objectifs et aux intérêts de l’employeur. Laisser l’employeur faire la première offre vous permet d’avoir un bon ordre d’idée de ce que vous pouvez exiger. Ainsi, vous ne risquez pas de sous-estimer votre salaire.

  4. Osez négocier :

    Rendez-vous à l’entretien avec de solides arguments que vous aurez développé en amont. Cela montrera à l’employeur que vous avez bien préparé l’entretien et que vous maîtrisez bien votre sujet. Veillez également à ne pas dévoiler votre stratégie trop rapidement : en utilisant tous vos arguments d’emblée, vous risqueriez de perdre en poids dans les négociations. Ne vous laissez pas déstabiliser et préparez les réponses aux objections qui sont susceptibles d’être opposées à votre argumentaire bien huilé. Si la négociation est dans l’impasse, soyez créatif ! Proposez que votre augmentation soit reportée de six mois ou orientez la négociation vers d’autres aspects comme les congés, par exemple.

  5. Relisez attentivement votre contrat avant de le signer

    Si les deux parties parviennent à un accord, le contrat devra être signé sur papier. Veillez à bien lire l’ensemble du contrat (sans négliger les conditions de travail proposées) avant de le signer.

Vous êtes prêt(e) à postuler ? Trouvez votre prochain emploi !