7 conseils pour intégrer une école de journalisme

Par Eloïse Bartoli le 28-09-2015 0 commentaires | 826 vues


Vous êtes lycéens, étudiants et vous rêvez d'intégrer une des 13 écoles de journalisme reconnues par la profession ? Voici quelques conseils basés sur mon expérience d'étudiante.


1 / Travaillez l'écrit.
En aspirant à devenir journaliste, il est impossible de faire l'impasse sur l'orthographe, la syntaxe... Lors des écrits des concours, de nombreuses écoles de journalisme imposent une pénalité au-dessus d'un certain nombre de fautes.
Ainsi, si vous avez, vous aussi, une relation conflictuelle avec les règles de conjugaison, un site comme projet voltaire deviendra très vite votre meilleur ami. 


2 / Speak english very well 

Que vous soyez en LV1 Espagnol ou bilingue Allemand, l'anglais reste un prérequis indispensable pour devenir journaliste. Un niveau scolaire ne suffira pas.

Pour vous améliorer, VOA learning english propose d'envoyer par mail quotidiennement une revue de presse. De plus, de nombreux médias comme la BBC, The economist, laissent en libre accès des contenus intéressants. Enfin, les séries américaines en VO aident énormément.


3 / Une véritable connaissance du métier

Indispensable pour les oraux des concours, une véritable connaissance des tenants et des aboutissants du métier fera la différence entre les admis et les autres.
En effet, le journalisme à la Albert Londres se fait rare. Il faut dès à présent tenir compte des évolutions des médias.
Le numérique ayant une place de plus en plus importante, n’hésitez pas à participer à des blogs, à des concours, à faire des stages pour ne pas rester sur une vision idéalisée du métier.


4 / Soignez votre présentation virtuelle

Vous pouvez être, comme moi, une passionnée des machines à écrire, cela ne changera rien, il faut s'y faire ; le journalisme du XXIième siècle sera 2.0 ou ne sera pas.
Ainsi, je vous conseille de verrouiller vos paramètres de confidentialité facebook dans un premier temps. Ensuite, twitter est un outil indispensable : supprimez vos tweets sans intérêts, suivez les principaux médias, les agences de presses, les personnalités importantes...

En deux mots, rendez votre couverture numérique la plus professionnelle possible.
Ainsi, s'il venait à l'esprit à un membre du jury de vos oraux d'examiner votre page facebook, ce dernier ne doit absolument rien y trouver de compromettant. Vous devriez, au contraire, gagner en crédibilité. 





5 / La curiosité, encore et toujours

Ce qui fera la différence entre vous et un autre étudiant durant l'entretien sera également votre capacité à intéresser le jury. N’hésitez pas à profiter de la vie culturelle que proposent les grandes villes : théâtre, cinéma, exposition, conférences...

Il existe ainsi de nombreuses réductions sur les activités culturelles, des tarifs de groupe notamment, pour les étudiants.
Si, au contraire, vous vivez dans une ville ou la vie culturelle est limitée, créez-la par vos propres moyens : les bibliothèques municipales sont ouvertes à des propositions d'exposition, vous pouvez également monter un club débat, créer un blog...


6 / Forcez votre nature

Si vous êtes plutôt réservé(e), ne dites pas adieu au journalisme pour autant.
Vous ne vous ferez simplement pas remarquer pour votre éloquence digne d'un étudiant en droit, mais pour vos interventions pertinentes (je pense ici aux oraux).
De plus, essayez d'utiliser chacune des opportunités qui se présentent. Si, comme moi, vous n'êtes pas vraiment la fille/le fils d'Edwy Plenel, ouvrez les yeux : il y a toujours autour de vous des professeurs, des connaissances qui seront prêts à vous aider (avec une lettre de recommandation par exemple). Il ne faut pas hésiter à forcer le destin.


7 / Soyez déterminé(e) et intransigeant(e)

Si vous désirez être journaliste, vous y arriverez à force de travail et de persévérance. N'ayez pas peur de vos ambitions; pas d'autocensure !

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à poster un commentaire

Postez votre commentaire