STUDENTJOB BLOG

étudiante qui travaille sur son ordinateur

Si obtenir un crédit immobilier lorsque l’on est étudiant est loin d’être facile, ce n’est pourtant pas impossible.
Décryptons ensemble les conditions pour obtenir un crédit immobilier en tant qu’étudiant, les différents types de prêts et les garanties exigées par les banques.

 

Obtenir un crédit immobilier en étant étudiant, c'est possible

Avec bien souvent un loyer à honorer et peu d’argent à mettre de côté, les étudiants ne sont pas toujours pressés de faire un achat immobilier.

Il faut dire que les jobs étudiants sont rarement suffisants pour rassurer la banque, couplé au fait qu’un salaire régulier ne sera envisageable qu’à la fin des études.

Pourtant, acheter un bien immobilier n’est pas seulement une sécurité, c’est aussi un moyen d’épargner.

Les étudiants doivent alors trouver d’autres solutions pour convaincre les banques.

 

  • Le taux d’endettement

Comme pour tout crédit immobilier, l’endettement de l’emprunteur ne devra pas être supérieur à 33% de ses revenus, afin de lui permettre de régler ses autres frais sans difficulté. Pour un étudiant, il s’agit des charges, factures, alimentation, transport, habillement et hygiène, frais d’inscription à l’université ou à des concours,...

Chaque dépense sera passée au crible par la banque afin de définir si l’emprunteur étudiant sera en capacité de rembourser confortablement son prêt.

 

  • L’apport personnel

S’il n’est pas obligatoire, il rassure toutefois fortement les banques : généralement, un apport de 10% du prix de vente du bien immobilier est un précieux argument pour négocier son crédit.

Si la constitution de cet apport peut représenter un véritable frein pour les étudiants n’ayant pas encore eu le temps d’épargner et de se créer un capital, sachez que les banques sont cependant plutôt indulgentes avec les primo-accédants.

En outre, certains prêts peuvent entrer dans le calcul de l’apport personnel, comme c’est le cas du Prêt à Taux Zéro (PTZ) ou du Prêt Action Logement.

 

  • L’achat à plusieurs

Sans revenu fixe, un étudiant pourra aussi choisir de financer son projet avec ses parents ou un proche.

Dans le cas, c’est habituellement la forme de Société Civile Immobilière (SCI) qui est choisie, ou bien l’indivision. Ces régimes permettent alors de financer un projet immobilier pour l’étudiant.

 
  • Prêt immobilier étudiant : conditions

En tant qu’étudiant, lorsque vous sollicitez un crédit auprès d’une banque pour financer un projet immobilier, vous pouvez faire appel au crédit spécialement dédié aux étudiants.

Pour y prétendre, l’étudiant doit être âgé de moins de 28 ans et préparer un diplôme reconnu par l’Etat.

Avec un montant compris entre 1 500 et 45 000 €, ce prêt peut servir à compléter un autre crédit afin de financer l’achat du bien immobilier.

Attention : la durée de remboursement d’un tel prêt sera de 9 ans maximum. Et si vous souhaitez finalement utiliser ce prêt pour un autre projet, vous êtes libre de le faire, le prêt n’étant pas obligatoirement affecté à un crédit immobilier.

 

  • Pour rembourser, plusieurs options s’offrent à vous :

- Remboursement différé total : le remboursement des échéances débute dès la fin des études, à l’entrée dans la vie active ;

- Remboursement différé partiel : dès la souscription du prêt, l’emprunteur s’engage à rembourser les intérêts. Le capital sera soldé au terme des études ;

- Remboursement des échéances immédiates : Ici, le remboursement des échéances commence dès que le prêt est contracté, intérêts et capital inclus.

On notera aussi la possibilité de souscrire un prêt pour étudiant garanti par l’Etat à hauteur de 70% du financement accordé : ce crédit est plafonné à 15 000 € et la durée est de 2 ans minimum.

Ce type de prêt est alloué sans justificatif de ressources et sans caution parentale.

L’étudiant devra néanmoins trouver un emploi à la fin de ses études, et pourra choisir de différer le remboursement au terme des études.

 

Les garanties exigées par les banques

Pour emprunter lorsque l’on est étudiant, il est recommandé de présenter des garanties solides. Cela rassurera la banque, qui sera alors couverte en cas d’impayés.

Ces garanties devront être stipulées dans l’acte notarié établi à la signature de l’acte de vente par l’emprunteur.

Par ailleurs, la mise en place de garanties implique des frais, qui sont à la charge de l’emprunteur.

La caution est la garantie la plus répandue pour les emprunts d’étudiants.

Il s’agit d’une personne se portant garant pour le financement du prêt en cas de défaut de paiement du débiteur. La plupart du temps, les garants sont des membres du cercle familial, à condition que leur capacité financière soit suffisante pour assurer ces éventuelles mensualités.

 

Si l’étudiant ne dispose d’aucune personne pouvant se porter caution dans son entourage, il pourra faire appel à un organisme de caution.

Dans ce cas, il paiera une cotisation, et en cas de non-paiement du crédit immobilier, c’est l’organisme qui prendra en charge le remboursement des mensualités.

Une telle solution sera étudiée selon votre profil, et seuls les profils les moins risqués seront acceptés.

Vous êtes étudiant et déjà propriétaire d’un bien ?

Sachez que l’hypothèque (la saisie du bien par la banque en cas de non remboursement de votre prêt) ou le privilège de prêteur de deniers (la saisie du bien en cas de difficulté de paiement, avec indemnisation en priorité) sont 2 autres garanties fortes.

 

Etre accompagné par un courtier

Véritable expert du crédit immobilier, le courtier en crédit immobilier est un allié précieux durant tout votre chemin pour devenir propriétaire.

Comme il dispose d’un large réseau de partenaires bancaires, il sait comment vous aider à mettre en valeur votre profil. Il vous aide donc à constituer votre dossier emprunteur.

Avec vous, il décode les offres de prêts reçus, les compare et les interprète pour vous conseiller celle qui est la plus avantageuse.

Il peut aussi négocier à votre place les conditions de l’offre de prêt et de l’assurance-emprunteur.C’est donc un compagnon précieux à chaque étape, qui vous guide et vous conseille.

Partagez cet article

Populaires