STUDENTJOB BLOG

Trouver un job d’été : le rituel de beaucoup d’étudiants en recherche d’un peu de beurre dans les épinards. 

Or, avec la crise actuelle du coronavirus, de nombreux forums dédiés aux jobs étudiants ou saisonniers ont été simplement et purement annulés. Pas de panique ! Même confiné chez vous, plusieurs astuces existent pour mettre toutes les chances de votre côté lorsque l’économie repartira (on l’espère) en juin.

 

Une jeune femme assise tient un verre

 

 

Consultez les sites web spécialisés dans les jobs étudiants et saisonniers

 

 

Lorsque vous recherchez des jobs étudiants en ligne, il peut être tentant de se disperser au vu du nombre de jobs boards ou sites d’emploi présents sur le Net. Notre conseil : concentrez-vous sur les sites web qui proposent régulièrement des jobs étudiants ou saisonniers. Des sites comme Monster, Indeed ou Regionsjob sont plus généralistes et il est donc plus compliqué de filtrer par jobs étudiants ou jobs saisonniers.

Quelques sites spécialisés permettent de faciliter votre recherche et augmenter vos chances de décrocher un emploi étudiant ou saisonnier: 

  • Student Job : ce site d’emploi est l’acteur numéro un en Europe pour trouver votre job étudiant ou saisonnier. Si vous souhaitez travailler à l’étranger, de nombreuses offres sont disponibles. Vous pouvez également filtrer directement par ville pour plus de résultats.
  • Le Bon Coin: l’un des sites numéro un en France pour la recherche d’emploi, le Bon Coin facilite la recherche de jobs d’été ou étudiants avec de nombreuses annonces publiées régulièrement, surtout à l’approche de l’été. A ce jour (début mai 2020), plus de 1700 jobs étudiants sont disponibles sur le site, avec la possibilité d’affiner votre recherche en fonction de votre localisation et du secteur d’activité que vous recherchez. L’autre avantage du site est que vous pouvez directement publier une annonce pour multiplier vos chances.
  • Le site Pôle emploi a une section dédiée à la recherche des jobs d’été ou saisonniers: si vous habitez dans les Alpes Maritimes par exemple, sachez qu’à l’heure où je vous parle, plus de 860 offres sont disponibles en travail saisonnier. Là encore, pensez à bien filtrer le domaine d’activité, votre localisation ou la durée du contrat en fonction de vos souhaits.
  • Le site L’Étudiant dispose d’une rubrique spéciale “Jobs étudiants” régulièrement enrichie des nouvelles offres mises à disposition par les clients : vous souhaitez améliorer votre anglais tout en gagnant un peu d’argent ? Des jobs étudiants de babysitter (en anglais) pour l’été sont disponibles !
  • Si vous êtes étudiant dans l’enseignement supérieur, le CROUS, avec son site https://www.jobaviz.fr/, vous permet de postuler à des milliers de jobs étudiants et saisonniers.

D’autres sites spécialisés en intérim disposent d’offres saisonnières qui ne demandent pas de qualifications ou d’expériences: serveur dans un restaurant, préparateur de commande, caissier, etc. N’hésitez pas à aller faire un tour sur leur site, d’autant plus qu’il existe maintenant des solutions intérim 100% digitale, où vous pouvez donc postuler, passer un entretien et recevoir votre offre depuis chez vous, sans vous déplacer !

 

 

Fouinez dans les pages carrières des entreprises

 

De nombreux grands groupes et PME sont à la recherche d’étudiants (généralement l’été mais parfois toute l’année) pour remplacer leurs salariés partis en congé ou tout simplement due à l’activité saisonnière qui nécessite d’embaucher des bras supplémentaires.

Parmi ces secteurs qui recrutent, essayez de vous focaliser sur les entreprises dans le domaine de la banque, de la distribution généraliste (hypermarchés, supermarchés, etc) ou plus spécialisée (e-commerce, bricolage, sport, etc):

  • Dans le secteur de la banque: ciblez les grands groupes bancaires, comme la Société générale, le Crédit agricole, BNP Paribas ou LCL, qui proposent généralement des missions d’auxiliaires de vacances (aide conseillers, fonctions support) rémunérées au SMIC et pour une durée pouvant s’étendre à deux mois ! 
  • Dans le secteur de la grande distribution alimentaire (Casino, Leclerc, Auchan, Carrefour, etc): des jobs saisonniers ou étudiants de caissier/ère, d’assistant de vente ou de mise en rayon sont régulièrement proposées, en temps plein ou partiel.
  • Dans la distribution plus spécialisée (Micromania, Leroy Merlin, Castorama, etc), des offres d’hôte d’accueil voire de vendeur (selon vos études) sont égalements disponibles.

 

 

Faites marcher le bouche à oreille 

 

Vous connaissez sans doute un ami d’un ami qui a pu déniché un job grâce à l’entraide et au bouche à oreille ? Utilisez cette méthode pour accroître votre visibilité, d’autant plus qu’un certain nombre de jobs saisonniers ne sont pas trouvables via les sites d’emploi ou d’entreprises ! 

Offres en baby sitting, surveillant de plage, bricolage, cours particuliers, promenade d’animaux, cueilleur de fraises, etc: nombreux sont les petits jobs étudiants qui ne sont pas répertoriés “officiellement” et qui sont pourtant accessibles (même si vous avez moins de 18 ans) avec un peu de recherche! 

Parlez-en autour de vous à vos proches (amis, familles, voisins), allez e-frapper aux portes des entreprises ou exploitations agricoles locales (en les contactant par email ou téléphone) et manifestez votre envie et votre motivation de contribuer à soutenir leurs activités durant l’été.

Utilisez les réseaux réseaux (Facebook, Twitter, Linkedin, Snapshat, etc) pour afficher votre désir de travailler et fouiner parmi la liste des offres proposées: il n’est souvent pas rare qu’un artisan local du coin ou que vos voisins passent par ces réseaux là pour manifester leurs besoins ! Si besoin, utilisez des hashtags tels que #jobsétudiants ou #jobsétés, ou demandez de l’aide aux groupes d’étudiants, nombreux sur Facebook.

 

 

Envoyez une bouteille à la mer !  

 

On le sait, il existe un marché “caché” de l’emploi, où les offres ne sont pas publiquement visibles et où les entreprises recherchent avant tout des candidats via le bouche à oreille, leur réseau ou leur base de données interne.

Ne négligez donc pas les candidatures spontanées qui peuvent vous ouvrir des portes et donner de belles surprises. Une entreprise ne pourra peut-être pas répondre positivement à votre demande mais pourra peut-être vous mettre en relation avec un partenaire ou un membre de sa famille qui pourrait avoir des besoins. 

Ne vous découragez pas si vous n’avez pas de retour, relancez (sans en abuser) les entreprises concernées et même si cela ne donne rien, sachez que l’entreprise pourra faire appel à vous en priorité en cas de futurs besoins grâce au CV que vous lui avez envoyé! 

Le confinement actuel ne doit pas constituer un frein dans votre recherche d’un job étudiant ou saisonnier malgré l’incertitude qui pèse sur certains secteurs d’activité. Il suffit d’une simple connexion Internet et d’un CV pour postuler et trouver le job qui vous permettra de mettre un peu d’argent de côté, alors à votre clavier !

Partagez cet article

Populaires