STUDENTJOB BLOG

Imagine : tu participes à un événement de réseautage et quelqu'un te demande ce que tu fais actuellement dans la vie. Si tu deviens embarrassé et stressé parce que tu ne sais pas quoi dire, il est temps que tu te fasses un pitch efficace !

Dark Vakor et Luke
Tu es à la recherche d'un nouvel emploi ? Saisis ta chance et vends-toi subtilement dans chaque conversation que tu as avec un employeur potentiel. Comment ? Avec un pitch ! Sans même le savoir, tu peux rencontrer une personne qui a le job parfait ou travaille sur un projet cool qui n’attend que toi pour les rejoindre. Mais, bien sûr, tu dois te présenter de manière à convaincre la personne face à toi... découvre nos meilleurs conseils pour y parvenir.

Conseil 1 : Va droit au but

Imagine : tu es seul dans un ascenseur et tu attends d’arriver à ton étage. D’un coup, l'ascenseur s'arrête et une autre personne entre. Tu dis bonjour et regardes droit devant toi. Mais en regardant plus attentivement, tu réalises que le PDG de l’entreprise qui te fait depuis toujours rêver et que tu suis sur les réseaux sociaux depuis des années, se tient à tes côtés ! Tu dois, maintenant ou jamais, faire la meilleure impression possible.

Tu as alors 30 secondes avant que l’ascenseur atteigne ton étage. Mais avant, tu veux qu'il sache qui tu es, ce que tu fais, quelles sont tes compétences et, espérons-le, créer un lien. Tu peux alors préparer déjà toutes ces choses dans un pitch, que tu pourras utiliser dès que tu en auras besoin.

Un bon pitch est donc court mais puissant. Dis ce que tu veux dire, tout de suite, sans perdre de temps, et exprimes-toi entre trente à soixante secondes.

homme deguise lutin ascenseur

Conseil 2 : Répondre immédiatement aux questions les plus importantes

Beaucoup de personnes butent sur leurs mots quand ils rencontrent quelqu'un pour la première fois. C’est logique, car que dire quand quelqu'un te demande: "Qui es-tu?". Tu peux raconter en détail ta passion pour le foot et parler de tes animaux de compagnie, mais ton  (potentiel) futur patron s’en fiche pas mal.

Réponds toujours aux cinq questions suivantes :

  1. Qui suis-je ?
  2. Qu'est-ce que je fais ?
  3. Où est-ce-que je travaille actuellement ?
  4. Pourquoi mon futur employeur a-t-il besoin de savoir cela ?
  5. En quoi suis-je différent des autres ?

Exemple : "Bonjour, je m’appelle Paul et je suis designer indépendant. Les designs graphiques que je réalise pour mes clients leur garantissent d’augmenter de 30% la notoriété de leur marque. Cela a pour effet d’amener les clients à acheter les produits plus rapidement quand ils entrent dans un supermarché animé. Je ne fais pas seulement attention au design et à la beauté de mes créations, mais aussi à l’effet qu'elles font sur les clients. Je travaille actuellement pour cinq entreprises différentes, mais je serais plus qu’heureux d'élargir mon portefeuille !"

homme dansant dans un ascenseur

Conseil 3 : Fais attention non seulement à ce que tu dis, mais aussi à comment tu le dis

Peu importe à quel point ton pitch est puissant et convaincant, si tu ne sais pas comment le transférer, cela ne sert à rien. Nous comprenons que tu sois nerveux, mais garde toujours un œil sur la façon dont tu délivres ton message.

Souris par exemple. Lorsque tu ries et que ton interlocuteur te regarde dans les yeux, tu parais être honnête et confiant. Cela fait une bonne première impression !

Fais également attention à ton langage corporel et adopte une position ferme. Ne te penches pas en arrière, mais tiens-toi debout et droit. De cette façon, tu montres (littéralement) que tu es bien dans tes baskets et que tu es réellement intéressé par la conversation.

Les émotions que tu exprimes montrent également l'importance de la conversation. Par exemple, utilise des expressions faciales pour montrer ton enthousiasme. Et lorsque tu parles, mets de d'intonation dans ta voix pour paraître spontanée et intéressée.

Souviens-toi : montre ta passion

La chose la plus importante dans ton pitch ? Montre que tu es passionné. Rien n'est plus plaisant que de parler à quelqu'un qui aime vraiment ce qu'il fait. Peu importe que tu bégayes ou aies besoin d'une minute pour trouver tes mots. Si la personne à qui tu parles comprend que tu es motivé, tu peux parler de cette façon sans t'en préoccuper.

Source: Le recruteur infiltré

Partagez cet article

Postez votre commentaire

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à poster un commentaire

Populaires