STUDENTJOB
BLOG


​Article

Comment éviter d'avoir le mal du pays à l'étranger ?

Par Fanny Borocco le 14-06-2018

"La vie commence quand on sort de sa zone de confort". Vous avez déjà dû entendre cette citation, mais est-ce vraiment vrai? Le mal du pays peut être un lourd fardeau vous empêchant de vous épanouir durant cette expérience. Avoir le mal du pays est un effet secondaire dû au fait de tout abandonner derrière vous. Heureusement, cela peut être géré plus ou moins facilement. Avoir des outils clés pour vous aider à combattre ce sentiment est essentiel et nous allons vous fournir ici quelques conseils!


Engagez-vous dans des groupes ou testez la vie en coloc!

Peu importe si vous êtes dans une nouvelle école, avez un nouvel emploi ou déménagez à l’autre bout du monde, s'engager dans des activités aide à combattre le mal du pays. Si vous étudiez à l'étranger et voulez rencontrer du monde, vous pouvez rejoindre un groupe Facebook réunissant les gens vivant dans votre région pour être au courant des prochains événements. Une autre solution serait de se mettre en colocation, que vous pouvez trouver grâce à des applications comme badi. Cela peut vous aider à rencontrer des personnes ayant des centres d'intérêt similaires aux vôtres. Partager un appart avec des gens du pays vous permettra également d'apprendre plus rapidement la langue et la culture du pays. Rien de mieux pour réussir son intégration à l´étranger !

éviter le mal du pays

Gardez une attitude positive. Se concentrer sur les aspects négatifs de votre vie ne fera que vous rendre amer. Essayez de vous concentrer sur les aspects positifs, même si cela peut être difficile. Le fait de découvrir un nouveau pays et de faire de nouvelles rencontres vous fera grandir en tant qu'être humain. Vous pouvez par exemple écrire toutes les choses positives qui vous viennent à l’esprit dans un journal ou en parler à quelqu'un de votre connaissance car le fait de le dire de vive voix peut parfois aider.


S’occuper. Si vous commencez à avoir le mal du pays, faites une activité qui vous distraira comme aller dans un café, se balader, courir ou regarder une émission. Il est généralement bon de faire quelque chose physiquement fatiguant car cela a tendance à changer davantage les idées que de lire un livre par exemple.

Planifiez des petits voyages et des activités. Avoir hâte de faire quelque chose fait passer le temps plus rapidement. Il peut s'agir de faire un voyage d'une journée seul ou avec de nouveaux amis, aller au musée, faire une virée en voiture ou juste se réunir un vendredi.

Avoir des économies pour un “billet de secours". Le fait de savoir que vous avez la possibilité de rentrer chez vous peut rendre le mal du pays plus facile à gérer. Il y a de grandes chances que vous ne l'utilisiez jamais mais cela vous fera probablement sentir mieux d’avoir pu aller jusqu’au bout de votre expérience.

Profitez du moment. Essayez de profiter de tout ce que vous faites. Vous allez découvrir tant de nouvelles choses et il est probable qu’en rentrant chez vous, vous ayez le mal du pays que vous venez de quitter! Essayez de voir la beauté dans toutes les nouvelles choses que vous vivez, même si elles peuvent sembler effrayantes ou peu familières au début. Être à l'étranger fera ressortir le meilleur de vous, vous aurez l'occasion de rencontrer de nouvelles personnes, de devenir plus confiant et de gagner des expériences précieuses.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à poster un commentaire


Postez votre commentaire