STUDENTJOB
BLOG


​Article

Le babysitting, un job étudiant toujours à la mode

Par Constance Lescroart le 16-02-2018


"Le babysitting, pour les adolescentes ?" QUE NENNI !!

Laissez nous vous convaincre que le babysitting, c’est bien LE job étudiant par excellence et que, si ce n’est pas déjà fait, il faut vous lancer dans l’aventure dès que possible. Dans les grandes villes comme en campagne, la demande est toujours bien présente. Les femmes sont désormais près de 70%* à travailler, alors fini le tableau « maman à plein temps ». Les jeunes couples sortent, et profitent de la vie. Alors, de qui ont-ils besoin pour veiller sur leurs petits trésors ? De vous bien entendu !! 

babysitting


Le marché du babysitting a beaucoup évolué au cours des dernières années, avec l’apparition d’applications comme Babysittor, Bsit, Babysits et tant d’autres. Ces petits bijoux facilitent la tâche pour tout le monde : contact facile, note et appréciation des précédents parents et babysitteurs, assistance 24h/24, possibilité de paiement par CB via l’application, tout y est ! De nombreux groupes Facebook ont aussi vu le jour, facilitant toujours plus la mise en relation parent/étudiant. Pour les plus craintifs, il y a toujours les agences traditionnelles comme Yoopala, Yoopies, Kinougarde etc. qui garantissent un suivi et une assistance particulière.

Pourquoi le babysitting c’est génial ?

D’abord, ce job vous permet d’avoir une flexibilité qu’aucun autre job vous offre. C’est un peu « où vous voulez, quand vous pouvez ». Ainsi, une soirée qui s’annule en dernière minute ? Pas de problème, on se connecte, on regarde les annonces et en quelques clics votre soirée est sauvée.
Ensuite, c’est bien plus sympathique de passer la soirée avec des petits bouts de chou que tout seul, non ? Parfois même, les parents vous préparent un repas. Vous avez donc tout à y gagner ! Mais, ce à quoi vous ne pensez pas, c’est au network building ! Bien évidemment, tous ces jeunes parents qui bossent sont une source inépuisable de contacts, informations et conseils qui peuvent vous servir au niveau professionnel.

Comment devenir THE babysitteur ?

Eh oui, la concurrence est rude et le bouche à oreille est inévitable. Alors, pour éviter que vos oreilles ne sifflent en votre défaveur, suivez ces quelques conseils :

AVANT le babysitting :

  • Avoir au moins un contact téléphonique ou physique avec les parents
  • S’assurer du nombre et de l’âge des enfants présents
  • Anticiper votre déplacement pour être à l’heure, et s’assurer des conditions d’accès à la
    maison / l’appartement (digicode, étage...)
  • S’accorder sur le tarif et l’horaire de retour, pour ne pas avoir de surprise
  • Demander les numéros auxquels joindre les parents en cas de problème
  • S’inquiéter des détails concernant les enfants : allergies, horaires du coucher, régime spécial
  • Faire la rencontre du doudou favoris des enfants ! Pour éviter la panique au moment du coucher, quand ce fameux doudou est tout à coup introuvable


    PENDANT le babysitting :

  • Toujours garder un œil sur les enfants, surtout lors des bains/repas/sorties dehors
  • Etre joyeux et créatif, et si vous avez de l’humour, c’est encore mieux ! Les enfants adorent ça
  • Envoyer un message aux parents quand les enfants sont couchés, ou alors simplement pour donner des nouvelles. Les parents apprécieront cette attention et seront rassurés


    APRES le babysitting :

  • Faire un mini rapport aux parents sur le déroulement de la soirée
  • Remercier les parents, en leur disant de ne pas hésiter à vous recontacter
  • Si le parent ne vous a pas raccompagné chez vous, leur envoyer un message pour dire que vous êtes bien rentré

  • babysitting


    Et au niveau légal, comment ça se passe ?

    Selon la loi, les parents qui font appel à des babysitteurs doivent vous déclarer car ils agissent donc en qualité d’employeur. Cela leur permet de bénéficier d’avantages fiscaux, d’une sécurité supplémentaire, et de pouvoir vous payer en Chèque Emploi Service Universel (CESU). Quant à vous, vous vous devez de déclarer vos revenus. Cependant, il existe une exonération des rémunérations à hauteur de 4400€ (dont vous pouvez bénéficier si vous avez 25 ans ou moins au 1er janvier de l’année d’imposition, et si l’activité est exercée pendant les études secondaires ou supérieures, ou pendant vos vacances).

    Alors, convaincus ? Trouvez toutes nos offres de babysitting ici.

    *source : INSEE

    Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à poster un commentaire


    Postez votre commentaire

    <input type="text" name="website" id="website" value="http://" /><input type="text" name="if" id="if" value="1" class="js-anti-spam-input" />