Conseils pour démarrer votre propre entreprise après l'obtention de votre diplôme

Par StudentJob le 26-10-2017
0 commentaires | 91 vues

Vous avez du mal à trouver un emploi? Alors pourquoi ne pas tenter de le créer? Aujourd’hui monter sa boite n’est plus aussi compliqué qu’avant et de nombreux jeunes diplômés cèdent à la tentation. Mais même si les démarches sont facilitées, il peut s’avérer indispensable d’être bien préparé. Pour rejoindre les 0,6% de jeunes diplômés devenus entrepreneur, suivez ces conseils.

Ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Bien sûr, être son propre patron tout le monde en rêve. Mais l’envers du décor n’est pas toujours aussi rose que cela. Pour être rémunéré, il faut trouver des clients et ce de façon pérenne. Et ceci est la plus grande difficulté. Pour éviter de perdre du temps, il est indispensable de chercher ses futurs clients dès la dernière année d’études. Profiter des stages pour vous créer un réseau solide qui saura vous suivre lorsque vous aurez créé votre société est une excellente démarche. Pour que l’on ne vous oublie pas, pourquoi ne pas donner à votre futur partenaire une petite brochure qui décrira votre projet afin que celui-ci garde un souvenir durable de vous? Pour cela de nombreuses sociétés d’impression brochures en ligne vous proposent des articles personnalisés.

bureau+brochure


Si votre projet est abouti, pourquoi ne pas en parler autour de vous avant de vous lancer? Vos professeurs sont là pour vous aider à trouver les meilleures solutions pour votre avenir. Ils pourront vous donner de précieux conseils et là encore enrichir votre réseau. Parents et amis sont aussi de très bons conseils. Explorez le marché du travail. Trop ou trop peu de concurrence doivent vous faire réfléchir sur la qualité de votre projet. Créer son entreprise est aussi un pari qui peut devenir lourd. Pas de salaire régulier, charges diverses, assurances, factures et congés rares font partie de la création d’entreprise. Il est indispensable de lister tous les désavantages avant de commencer, cela évite les désillusions.

Se faire aider

Votre projet est solide? À présent, il va vous falloir trouver des financements et ce n’est pas une mince affaire lorsque l’on est jeune. Il existe de nombreuses aides pour créer son entreprise si vous êtes un jeune diplômé de moins de 26 ans. Mais avant tout, il faut déterminer votre statut (auto entrepreneur, SARL, SAS…). L’ACCRE vous permettra par exemple de réduire les cotisations sociales durant trois ans. Vous pouvez également obtenir des prêts à taux zéro ou des aides spécifiques selon la nature de votre projet. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter la Chambre de Commerce de votre département. Si votre projet est particulièrement innovant, certaines aides peuvent vous être attribuées - statut JEI entre autres. Quel que soit votre âge, créer une entreprise demande une étude de marché et des conseils pertinents. Pour cela, vous pouvez vous adresser à l’APCE, l’antenne départementale de France Initiative ou encore le réseau Entreprendre. Ils pourront vous donner des conseils pratiques - juridiques ou comptables (incontournables lorsque l’on crée une entreprise). Le web est aussi un partenaire incontournable aujourd’hui. Faites-vous connaître via les réseaux sociaux et soyez présent en ligne.

brochure+impression


Être entrepreneur

Vous avez trouvé votre clientèle, vos finances sont réalistes et votre projet sans faute? C’est le moment de passer à l’action. Optez pour un statut simple qui vous laissera un maximum de temps pour développer votre entreprise - celui d’auto entrepreneur reste idéal pour débuter. Ne jamais oublier que vous avez créé votre entreprise pour assurer votre avenir. Le nerf de la guerre c’est l’argent et même si vous aimez dépenser pour vous faire plaisir, votre trésorerie ne doit pas en pâtir. De même, le temps passé à vous amuser va être considérablement réduit. Une entreprise n’est pas un passe-temps mais une passion qui peut être dévorante. Apprenez à bien la maîtriser pour votre équilibre! Commencer par satisfaire vos clients, ils vous le rendront bien. Fixez-vous des objectifs réalisables la première année, vous ne serez pas déçu et pourrez au mieux comprendre le fonctionnement de l’entreprise. Enfin, si malgré tout votre entreprise ne décolle pas et que vous pensez sérieusement arrêter, sachez que de nombreux responsables de PME sont très intéressés par les profils de jeunes entrepreneurs, même s’ils ont échoué. C’est donc un atout supplémentaire sur votre CV et qui sait vous pourrez retenter l’aventure lorsque l’opportunité se présentera.

Devenir entrepreneur lorsque l’on est jeune n’est pas impossible. Un projet solide, des aides ciblées, du temps et une envie d’avancer, voilà tout ce qu’il vous faut pour devenir un patron de qualité. Alors pourquoi pas?

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à poster un commentaire

Postez votre commentaire