Le contrat de CDI

Le contrat de travail CDI ou le “Contrat à Durée Indéterminée” est une relation de travail entre un employé et un employeur qui ne mentionne aucune date de fin. C’est comme si vous étiez embauché pour une durée illimitée. Il est tout de même possible de rompre le contrat via la démission ou le licenciement.

Le contrat CDI est un document dans lequel les droits et obligations des deux parties (l’employé et l’employeur) sont expliqués. Cela concerne les heures travaillées, le salaire, le lieu de travail, la période d’essai et les congés payés (les vacances, une des informations les plus importantes à mentionner !).

Être embauché en CDI vous permet d’avoir une sécurité d’emploi à long terme vous offrant de nombreux avantages comme par exemple la facilité pour faire une demande de crédit auprès de votre banque au cas où vous aimeriez vous acheter une maison ou une voiture.

Il est tout à fait possible d’avoir un contrat de travail CDI temps plein, temps partiel ou encore intérimaire. Il existe quelques différences et nous vous expliquons tout dans la suite de cet article.

Le CDI temps plein

Savez-vous qu’il est possible d’être embauché en CDI temps plein sans avoir signé de contrat ? Il est en effet possible de conclure ce type de contrat uniquement à l’oral avec votre employeur. En général, les employeurs utilisent un contrat écrit pour éviter tout malentendu sur les droits et obligations des deux parties. Mais si votre contrat est uniquement verbal, votre employeur vous donnera une attestation d’embauche afin de pouvoir vous déclarer à l’URSSAF.

Le CDI temps plein est un contrat de travail généralement conclu pour 35h par semaine. Il est également possible de travailler plus que ce qui est convenu dans votre contrat en faisant des heures supplémentaires. En revanche, vous ne pouvez pas travailler plus de 44h/semaine car c’est la durée de travail hebdomadaire maximale autorisée par la loi. Si vous travaillez plus que la durée maximale autorisée, vous risquez de recevoir une amende donc faites bien attention à bien respecter vos horaires !

Le CDI temps partiel

Le CDI temps partiel, contrairement au temps plein, doit être obligatoirement conclu par écrit. Il contient les même informations que le contrat en temps plein et il est en général établi pour une durée minimale hebdomadaire entre 24h et 35h.

Vous pouvez cumuler un autre contrat de travail avec un CDI en temps partiel si vous respectez quelques conditions :

  • Votre premier contrat vous l’autorise;
  • Vous respectez la durée maximale légale de travail;
  • Vous respectez l’obligation de loyauté (c’est-à-dire ne pas travailler dans deux entreprises concurrentes).

Le CDI intérimaire

Le CDI intérimaire peut être conclu entre une entreprise de travail temporaire (ETT) et un employé pour une durée indéfinie dans le but d’effectuer des missions successives. Il doit être obligatoirement formulé par écrit et la durée maximale de chaque mission ne peut pas dépasser 36 mois. Pour chaque mission, l’employeur doit vous remettre une lettre mentionnant certaines conditions comme le salaire, les horaires de travail et le lieu de travail. Vous pouvez tout à fait avoir des périodes où vous n’aurez pas de missions, appelées “périodes d'intermission”. Elles sont intégrées à votre temps de travail effectif permettant de déterminer vos congés payés et votre ancienneté.

Attention à ne pas confondre le CDI intérimaire avec le contrat en intérim.

Le CDI intermittent

Le CDI intermittent est un contrat de travail écrit entre un employeur et un employé réservé uniquement pour certains secteurs d’activités. Il concerne les entreprises dont les activités dépendent des saisons. Cela peut concerner les emplois pour la récolte de fruits (les pommes en automne, le raisin) ou les périodes de soldes. Ce type de contrat permet à l’entreprise de s’assurer de combler le besoin en effectif durant l’augmentation de ses activités et permet à l’employé une garantie de revenus pour les années à venir. L’employé en CDI intermittent possède les mêmes droits et obligations qu’en CDI temps plein.

La période d’essai du CDI

La période d’essai pour un CDI débute le 1er jour de travail et peut durer jusqu’à 2 mois. L’employeur peut la renouveler une fois, donnant alors une durée maximale de 4 mois. Durant cette période, l’employeur a le droit de vous licencier sans raison spécifique et de votre côté, vous pouvez démissionner sans donner aucun raison. La période d’essai du CDI permet donc de vous rendre compte si le travail correspond bien à vos attentes.

La démission en CDI

La démission en CDI, c’est lorsque vous décidez de rompre votre contrat volontairement. Pour cela, certaines conditions doivent être respectées. Premièrement, vous ne pouvez pas quitter le travail du jour au lendemain : vous devez informer votre employeur de votre départ et respecter un préavis qui est spécifié dans votre contrat de travail. Par exemple, si le préavis dans votre contrat indique 2 semaines, cela signifie qu’une fois votre démission annoncée, vous devrez rester travailler 2 semaines avant votre départ. Cela permet à l’employeur de rechercher le candidat pour vous remplacer. Afin de pouvoir démissionner de votre contrat en CDI, vous devrez fournir à votre employeur une lettre de démission.

Contrat de Travail