Repartir du bon pied pour la rentrée

Par Julie rabeyrin le 30-08-2016 1 commentaire | 504 vues

Et c’est reparti pour l’habituelle routine « métro, boulot, dodo » avec toutes les joies que cela peut entraîner : partiels, stress, révisions. Aujourd’hui, nous vous proposons quelques conseils afin de mettre toutes les chances de votre côté pour cette nouvelle rentrée scolaire.

L’essentiel : les cours
Nous n’avons rien sans rien. L’assiduité est la base de la réussite. Mais malheureusement, la liberté de la vie universitaire incite certains étudiants à se laisser aller. Même si votre présence en cours n’est pas toujours obligatoire, sachez qu’elle ne pourra jamais être remplacée par les cours de votre voisin d’amphi ! Chaque personne a sa propre méthode de prise de notes et il se peut que celle de votre camarade ne vous convienne pas !

L’écoute participative permet d’assimiler la majeure partie de vos cours. N’en déplaise aux grands timides ! En effet, cela permet d’éclaircir les zones d’ombres, de préciser certaines notions que vous n’avez pas comprises, et surtout : cela favorise la mémorisation. Pour toutes les personnes qui n’osent pas intervenir, sachez que vos questions sont certainement partagées par d’autres et pourraient en aider plus d’un.

Enfin, le travail personnel est sans doute, l’élément le plus important. En tant qu’étudiant, les professeurs attendent de vous une appropriation des cours. C’est là toute la différence avec un élève de lycée qui peut se contenter de restituer ce qu’il a appris. Compléter un cours est primordial pour un bon nombre de matières et cela permet également de montrer à votre correcteur que vous vous êtes intéressé un minimum à la discipline. La réussite de votre année passe immanquablement par des révisions de qualité. Celles-ci peuvent être de toutes les natures : la classique relecture, les fameuses fiches, des révisions de groupe, etc. Vous pouvez également mettre à profit vos « temps morts ». Enregistrez votre cours et écoutez-le dans les transports en commun, en faisant du sport, sous la douche, bref, tous ces petits moments du quotidien où il n’est pas toujours pratique d’avoir vos cours entre les mains. Si votre mémoire est auditive, cette méthode peut être très pratique et vous faire gagner un temps fou. L’essentiel est un travail régulier, voire quotidien, afin de ne pas vous retrouver débordé et paniqué en période de partiels.


Ne vous négligez pas !

Certains étudiants vouent une obsession à leur réussite scolaire, au point de laisser leur vie privée et leurs loisirs de côté. Mais l’être humain n’est pas une machine et a besoin de distraction afin d’éviter toute saturation. Malheureusement, certains n’hésitent pas à mettre leur santé en jeu afin de s’assurer les meilleurs résultats possibles. Cela peut causer des dépressions ou d’autres problèmes de santé pouvant fortement compromettre leur année scolaire. Pour éviter cela, voici quelques recommandations :

Ayez une alimentation saine et privilégiez les aliments favorisant la mémorisation : le café, le poisson, le pain, les fraises, le chocolat et bien d’autres seront, non seulement, bénéfiques pour votre santé, mais aussi pour vos études.

Pour pouvoir être en forme, respectez votre cycle de sommeil. C’est l’occasion de recharger vos batteries et d’assimiler ce que vous avez appris dans la journée. Même à la veille d’un partiel, sachez éteindre la lumière. A partir d’une certaine heure, le cerveau aura beaucoup plus de difficultés à enregistrer les informations et vous risquez de vous retrouver dans un état de fatigue handicapant devant votre feuille d’examen.

Distrayez-vous. Ne laissez jamais tomber vos passions ! Celles-ci auront l’intérêt d’entretenir votre bien-être moral et physique. Octroyez-vous des temps de loisirs : une sortie étudiante de temps en temps, du sport, de la musique, vos séries TV favorites, peu importe ! En restant raisonnable dans le temps que vous accordez à vos loisirs, vous vous éviterez ainsi le surmenage.

Vous l’aurez compris, le secret réside finalement en un juste dosage entre le bourreau de travail et celui qui ne montre pas d’intérêt pour ses études. Vous voilà donc avec toutes les clés en main pour affronter cette nouvelle rentrée.


A lire aussi :
Comment financer ses études ?

7 conseils pour intégrer une école de journalisme

Commentaires

31-08-2016

Quentin P.:

Bon courage à tous ! Et si les résolutions sont trop dures, commencez par la dernière de l'article : se distraire !

Postez votre commentaire