Un semestre d’échange universitaire à l’étranger

Par Marion A. le 28-12-2016
0 commentaires | 500 vues

Partir étudier ailleurs…Découvrir…Voyager…S’évader…Echanger…Se débrouiller…Tout cela est bien attirant et enviable mais le doute s’installe : Suis-je capable ? Vais-je m’intégrer dans cette nouvelle destination ?. Eh bien si, bien sûr vous pouvez ! Les échanges universitaires vous permettront d'étudier tout en voyageant ! Les écoles françaises bénéficient de partenariats avec des écoles avec d’autres pays. Les cours sont de la même qualité puisque les partenariats assurent une équivalence de niveau pour valider les crédits nécessaires. En même temps, vous avez cette chance de vivre dans un autre pays avec sa propre culture, sa gastronomie, son histoire, sa nature et ses habitants.

Je vous partage quelques conseils que je tire d’après mes propres expériences. En effet, étudiante en école d'ingénieur j'ai eu la chance de partir deux fois en échange universitaire : une année universitaire en Ecosse et un semestre au Canada (partie anglophone).

Le choix des cours

Avant de partir vous devez sélectionner vos cours, cependant il est possible qu’ils puissent changer en fonction des cours réellement disponibles et ouverts aux étudiants internationaux. Les universités changent parfois leurs programmes et suppriment ou remplacent certains cours avant le début du semestre. Attention également à prendre le nombre de cours correspondant pour avoir le nombre de crédits (ou d’ECTS) suffisant afin de valider la période d’échange.


Le logement : demandez aux anciens élèves

Selon la destination, trouver un logement s’avère plus ou moins compliqué. La plupart des universités proposent des résidences étudiantes mais il faut s’y prendre à l’avance pour avoir une place. Sinon, il est également possible de trouver un logement par soi-même. Dans tous les cas, un conseil, renseignez-vous auprès des étudiants ayant déjà suivi l’échange : ils seront vous donner de précieux conseils.

Si vous choisissez d’habiter dans une résidence, l’ambiance est plutôt bon enfant. Pour ma part, en Ecosse j’ai logé en résidence où les appartements étaient organisés en colocation de 6. Chacun avait sa chambre avec salle de bain et nous partagions la cuisine à 6. Au Canada, la résidence était organisée différemment, avec chambre et salle de bain individuelle puis cuisine partagée par étage (14 personnes environ).

+ Avantages -> proximité de l’université, rencontres facilitées avec d’autres étudiants

- Inconvénient des résidences -> loyer parfois plus cher.


Ne soyez pas timide : dynamiser votre vie étudiante


Pour se faire des ami(e)s, intégrez des associations ou clubs dans l’université. En début de semestre il y a aussi souvent des « forums associations » organisés pour faciliter les rencontres. C’est un bon moyen de s’intégrer rapidement. Alors sortez votre plus grand sourire et Go !


L’administratif : une tâche fastidieuse

Selon le pays et l’université d’accueil, l’administratif peut s’avérer être une tâche conséquente. Ne vous inquiétez pas ! Le service des relations internationales de votre école/fac pourra vous aider avant votre départ.

Pensez à toutes les formalités administratives relatives à l’entrée en règle dans le pays (visa, passeport, permis d’études, etc.). Parfois les délais de réception peuvent être longs. D’autres papiers peuvent être aussi utiles comme le permis de conduire international : une simple demande à l’administration suffit. Actualiser aussi vos contrats d’assurance pour qu’ils vous couvrent à l’étranger. Pensez aussi à votre forfait téléphonique, l’accès à internet, etc. N’oubliez pas aussi de vérifier si des vaccins sont nécessaires. Les préparatifs au voyage sont très importants. Anticipez !


Estimez votre budget par mois

Prévoir d’avance ! Plusieurs bourses de mobilité existent selon la destination et d’autres critères mais elles peuvent arrivées tard, parfois après la période de mobilité. Il peut donc être judicieux d’estimer un budget logement, alimentaire, voyage et divers. Les dépenses s’additionnent et s’élèvent assez vite. Selon la destination la vie est plus ou moins chère, il peut être également utile d’avoir le taux de change en tête lorsque la monnaie est différente, pour éviter de se faire avoir en pensant en euros.


Jetez-vous à l’eau ! C’est une expérience excitante et enrichissante à plusieurs niveaux notamment d’un point de vue humain. Vous en apprendrez davantage sur vous-même. Une opportunité à saisir pendant votre parcours universitaire ! Difficile d’exprimer ce que l’on ressent au moment du départ. Ces expériences passent vite, nous font grandir et nous donnent le goût de l’aventure. N’hésitez pas si vous avez cette opportunité de vivre une période de mobilité internationale ou un Erasmus !


A lire aussi :

> Partir à l'étranger : une tendance à la hausse chez les étudiants



Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à poster un commentaire

Postez votre commentaire