Partir à l’étranger : une tendance à la hausse chez les étudiants français

Par Camille COGNET le 08-10-2016 0 commentaires | 291 vues

Dans le monde, près de 4.3 millions de jeunes partent étudier hors de leurs pays natifs. En France, sur les 2.1 millions d’étudiants : 3.5% d’entre eux partent étudier à l’étranger. Chaque année, les étudiants français sont de plus en plus nombreux à tenter l’aventure. Focus sur cette tendance. 

 
Le profil type des étudiants français à l’étranger 



Les français préfèrent les pays francophones, ils sont 27 131 à partir en Belgique, en Suisse ou encore au Luxembourg. La raison ? La plupart des jeunes lycéens n’ont pas un anglais fluide en rentrant à l’université. C’est un véritable frein pour 38% des étudiants interrogés par Campus France : ils considèrent que leur niveau linguistique rendra impossible le séjour.

83% vont étudier à l’étranger pour aller à la conquête du monde et découvrir d’autres cultures ou forme de management. Contrairement à ses aïeuls, qui voyageaient principalement en Europe, la génération Y veux connaitre l’exotisme. Ils partent aux 4 coins du monde : généralement l’Asie du Sud-Est pour les moins fortunés et l’Amérique du Nord pour les autres.


Partir étudier à l’étranger : un plus sur le CV ! 

4 étudiants sur 10 pensent que partir à l’étranger c’est être plus compétitif sur la marché du travail. Pour Simon, recruteur chez StudentJob avoir une expérience dans un autre pays montre une certaine ouverture d’esprit et une plus forte adaptabilité : « C’est ce qui fait leur valeur ajoutée». 63% partent étudier à l’étranger car ils veulent améliorer leurs niveaux linguistiques. Etre bilingue ou trilingue peut aider à trouver un premier emploi plus facilement.
Les écoles de commerce poussent leurs élèves à partir étudier à l’étranger conscient que nous vivons dans une économie globalisé, seulement 19% d’entre eux n’étudient pas hors des frontières. Malheureusement, à l’université les trois quarts des élèves ne partent pas par manque d’informations généralement.

Nouvelle tendance : commencer sa carrière à l’étranger.

1.7 million de jeunes sur les 4.9 millions d’actif des 15-29ans ont un emploi précaire et 30% des jeunes salariés débutent leurs carrières avec un emploi qui ne correspond pas à leurs niveaux d’études. Face à cette situation, les jeunes frenchies sont de plus en plus nombreux à débuter leurs carrières à l’étranger où les opportunités sont plus intéressantes et nombreuses. En effet, les jeunes n’ont souvent pas d’attache il est alors plus facile de partir.


Et vous ? Etes-vous prêt à partir à l'étranger pour étudier ou pour travailler ? Si vous êtes encore hésitant, découvrez maintenant le témoignage d'Emilie sur son expatriation !

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à poster un commentaire

Postez votre commentaire