Le congé paternité

Si vous êtes le père de l’enfant ou que vous êtes le conjoint de la mère de l’enfant, vous pouvez bénéficier d’un congé paternité. Ce congé, qui a été instauré en janvier 2002, permet de vous reposer et de vous occuper de votre nouveau né avant de reprendre le travail.

Démarches du congé paternité

Pour pouvoir bénéficier du congé paternité, vous devez effectuer les démarches suivantes :

  • Vous devez informer votre employeur au moins 1 mois avant le début du congé (si vous l’informez après ce délai, l’employeur a le droit de s’y opposer donc faites bien attention à respecter ce délai). Vous pouvez le faire soit par écrit ou par oral mais nous vous conseillons de le faire par écrit et de l’envoyer en recommandé avec un accusé de réception. Dans votre demande de congé paternité, vous devez spécifier la date de début et la date de fin de congé souhaitée.
  • Vous devez informer la CPAM avec soit la copie intégrale de l’acte de naissance de l’enfant, soit une copie du livret de famille mis à jour.

Comment est calculée la durée du congé paternité ?

La durée du congé paternité varie en fonction du nombre d’enfants à naître. Si un seul enfant naît, vous pouvez bénéficier de 11 jours consécutifs en comptant les jours fériés et les week-ends. Si plusieurs enfants sont nés, vous pouvez bénéficier d’un congé de 18 jours consécutifs (toujours en comptant les jours fériés et les week-ends). Il est également possible de rallonger la durée du congé paternité en combinant votre congé de naissance accordé et payé par l’employeur, qui est de 3 jours. La seule condition est de bien prendre votre congé durant les 4 mois qui suivent la naissance de votre enfant et d’avoir bien informé votre employeur au moins 1 mois à l’avance.

Ai-je droit à une indemnité de congé paternité ?

Tout comme la mère de l’enfant lors de son congé maternité, vous avez le droit à une indemnité durant votre congé paternité. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez également être affilié à la Sécurité Sociale au moins 10 mois avant la date du congé et avoir travaillé au moins 150 heures durant les trois derniers mois avant votre congé (ou avoir gagné 10 180,45€ au cours des 6 derniers mois avant le congé). Contrairement à la mère, vous ne pouvez pas prendre de congé avant la naissance de l’enfant mais uniquement dans les 4 mois qui suivent l’accouchement. L’indemnité du congé paternité est versée par la CPAM et il se calcule de la même façon que le congé maternité :

  • La somme de votre salaire brut des trois derniers mois avant votre congé divisé par 91.25. Votre salaire pris en compte ne peut dépasser 3.377€ par mois (c’est le plafond mensuel de la sécurité sociale).
  • Le taux appliqué par la CPAM de 21%.
  • Votre convention collective (si elle prévoit une indemnisation particulière pour votre congé)

Dans tous les cas, votre indemnité sera toujours comprise entre 9.53€ et 87.71€.

Le retour au travail après un congé paternité

Une fois votre congé paternité terminé, votre employeur doit vous réintégrer à votre poste habituel et vous donner le salaire et les avantages que vous auriez eu si vous aviez continué à travailler. Avant de retourner au travail, reprenez contact avec vos collègues pour que le retour se fasse de manière progressive. Faites de votre bien-être au travail votre priorité pour éviter de déprimer après votre congé. Un salarié heureux est un salarié qui travaille mieux alors l’important est que vous vous sentiez bien à votre poste.

Droit et devoir du salarié