Quelles sont les fautes les plus répandues sur les candidatures ?

Par Annie Ngo le 13-03-2016 0 commentaires | 459 vues

Les recruteurs reçoivent des tonnes de candidatures par jour, tandis que certains sont au top, d’autres méritent clairement la mention « peut mieux faire » ! Entre maladresse et faute d’inattention, une relecture de votre CV et lettre de motivation peut très souvent changer le destin de votre candidature et lui éviter de se retrouver dans la corbeille des boîtes mail. Nous avons rassemblé ici les 10 fautes les plus courantes dans les candidatures ! 

1. Les expériences professionnelles malmenées
Lorsque l’on ne tombe pas sur « expériences professionels », on rencontre « expériences proffessionnelles ». Il est regrettable de faire une faute dans cette rubrique phare du CV.

2. Même triste sort pour les centres d’intérêt
Entre « centre d’interet » et « centre d’intérêts », on ne sait plus où donner de la tête ! Cette rubrique est loin d’être insignifiante pour un recruteur, au contraire, elle permet de montrer que vous avez un esprit d’équipe, un esprit de compétition ou que vous avez l’habitude d’élaborer des stratégies selon vos loisirs. Préférez « « Loisirs » si vous avez un doute.

3. Les premiers mots de la lettre de motivation : Je me permets de vous contacter
« Je me permet », « Je me permes », « de vous contacté », on jette un petit coup d’œil au Bescherelle et le problème est réglé.

4. C’est au tour des expériences et des compétences acquises
« J’ai acquit », « J’ai apprit à », et non, c’est un « s » que l’on met au passé composé pour les verbes du troisième groupe.

5. Au destinataire de la candidature
« À l’intention de » ou « À l’attention de » ? On utilise « à l’intention de » lorsque l’on traduit une démarche pour quelqu’un, comme lorsque l’on organise un évènement pour quelqu’un par exemple. « À l’attention de » s’utilise en tête d’un courrier pour préciser le destinataire.

6. Les majuscules au mois de l’année
Pour une formation effectuée entre janvier et juin 2015, beaucoup écrivent « Janvier – Juin 2015 », on vous l’accorde c’est plus joli, mais cela constitue une faute d’orthographe, les jours et mois sont des mots communs, ils ne prennent pas de majuscules, sauf lorsqu’ils sont placés en début de phrase.

7. Les majuscules aux langues maîtrisées
« Je parle couramment l’Anglais, l’Espagnol et l’Allemand », tout comme les mois, les langues ne prennent pas de majuscules. Anglais, espagnol et allemand prendraient des majuscules dans les cas suivants : « un Anglais/les Anglais », « un Espagnol/les Espagnols », « un Allemand/les Allemands » (noms de nationalité et noms d’habitants).

8. Vos responsabilités mises à mal
« Je suis en charge de », cette expression peut sembler juste pour certains, mais il s’agit d’un anglicisme « I’m in charge of » dit-on en anglais. En français, on dit « je suis chargé de » ou « j’ai la charge de ».

9. Les formules de politesse en fin de courrier
« Je vous pris d’agréer », « Je vous prie d’agréez », non, on écrit « Je vous prie d’agréer ».

10. La palme d’or revient à Curriculum vitae
Il s’agit tout de même de l’intitulé même de votre CV ! On le retrouve même sur votre lettre de motivation, sur le nom de votre document : « curiculum vitae », « curriculum vittae ». C’est tellement plus simple lorsqu’on le nomme tout simplement « CV ». Vous pouvez titrer votre CV avec l’intitulé du poste, plutôt qu’avec l’expression « Curriculum vitae ».

Correcteur Word, logiciel de correction et relecture sont de mise. Faites relire votre candidature par des proches si besoin. Les fautes d’inattention sont tellement courantes dans les candidatures que les recruteurs sont bien obligés parfois d’en faire abstention sous peine de ne valider que très peu de candidatures. Ce n’est pas une raison pour passer outre les règles de français ! 

Annie Ngo de Docs School : Recherche et publication de documents étudiants


Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à poster un commentaire

Postez votre commentaire