STUDENTJOB
BLOG


​Article

Apprendre une langue étrangère

Par Claire Guinet le 06-03-2016

Que ce soit par passion pour la culture d'un pays, pour lire des mangas ou regarder des films en VO, ou encore pour le travail, on a tous une bonne raison de commencer l'apprentissage d'une nouvelle langue. Mais la volonté seule ne suffit pas pour devenir bilingue. Apprendre une langue demande une motivation et beaucoup d'investissement. Et surtout il ne faut jamais baisser les bras ! Voici quelques conseils pour apprendre une langue ! 


Définir son objectif 

Votre apprentissage sera différent selon vos attentes : s'agit-il seulement du plaisir d'apprendre ?
Pour pouvoir comprendre des films en VO ? Le secteur que vous visez nécessite-t-il la maîtrise
d'une autre langue ?

Le niveau de langue que vous apprendrez sera alors différent, ainsi que les supports que vous utiliserez. L'intensité du travail aussi sera impactée par votre objectif. Pour les langues avec un alphabet et une phonétique qui s’éloignent des vôtres, cette partie est à prendre au sérieux dès le début. Il ne faut pas négliger la maîtrise de la lecture de l'alphabet ou de la prononciation, au risque d'apprendre des choses fausses, et surtout ralentir l'apprentissage en essayant de déchiffrer chaque mot. Attendez d'avoir une lecture un minimum fluide pour vous lancer dans la grande aventure. Selon les personnes, cette période peut durer entre une et deux semaines, à l'exception de langues qui ont des centaines de caractères différents, comme le chinois ou le japonais. Pour le russe, certaines règles de grammaire sont construites autour de l'alphabet et de la phonétique, il faut donc bien se les approprier.


Objectif bilingue  

Vous souhaitez maîtriser parfaitement une langue : le chemin sera long et périlleux, mais ça en vaut la peine !  Pour vous accompagner dans cette aventure, vos inséparables seront une livre de grammaire et un dictionnaire. Ne vous attendez pas à devenir bilingue uniquement en regardant des séries en VO. Bien sûr, cela aide pour l'écoute, mais vous devez savoir fabriquer vos propres phrases grâce aux outils grammaticaux dont vous disposez. Pour devenir bilingue, s'intéresser à la culture du pays est aussi important. En vous attardant sur l'histoire, la politique ou encore l'aspect sociologique d'un pays, vous comprendrez la mentalité de ses habitants, les codes dans une conversation (niveau de langue, politesse etc.) ou la hiérarchie sociale. 

Tout ce qui est audio-visuel vous aidera à pratiquer l'écoute et la lecture. Par exemple, abonnez
vous à un magazine, suivez une série en VO, écoutez la musique dans la langue visée. 

Il existe aussi des éditions de livre bilingue (une page en langue étrangère et celle d'en face en français), c'est un bon moyen de faire un parallèle entre les deux langues. Surtout courant en anglais, espagnol ou italien, il vous faudra, pour les langues moins courantes en France, chercher une librairie spécialisée (librairie coréenne, suédois…). Les librairies seront aussi des endroits où vous pourrez rencontrer dans personnes originaires du pays en question, vous pourrez ainsi pratiquer la langue ! 

Lorsque l'on est autodidacte, on peut parfois ressentir une baisse de motivation : pas de suivi des progrès, pas d'évaluation et personne pour nous motiver et nous imposer des devoirs à faire. Passer un niveau de langue peut être une source de motivation : il y a souvent un programme à connaître et plusieurs niveaux allant de débutant à expert, vous pourrez donc situer votre niveau par rapport au programme de l'examen. Les examens de niveau de langue sont reconnus et ont une vraie valeur sur un CV. 

Cherchez si dans votre ville, ou la grande ville la plus proche, un institut propose des cours de langue semestriel ou annuel, en général de deux heures par semaine, pour pouvoir poursuivre vos études ou votre travail. Si vous avez plus de temps à offrir, certains établissements supérieurs proposent des cours de plusieurs heures par semaine, comme c'est le cas à l'INALCO à Paris, où vous pouvez suivre une formation d'initiation dans plusieurs langues. Des associations de quartier peuvent aussi proposer des cours particuliers à petit prix ou tout simplement des groupes de discussion.

Enfin, après plusieurs mois, ou peut-être années, d'apprentissage, vous vous sentez près à partir en voyage. Le séjour linguistique permet de pratiquer la langue avec des personnes du monde entier (c'est parfois plus facile qu'avec des natifs). En général à la fin d'un stage vous obtenez un certificat de fin de stage, sans valeur officielle la plupart du temps, mais qui reste toutefois gratifiant. C'est aussi une occasion pour visiter le pays et faire des rencontres.


Objectif professionnel

Votre entreprise délocalise une partie de sa production ou cherche à conquérir un nouveau marché, ou vous souhaitez tout simplement vous démarquer des autres candidats en apprenant une langue en plus de l'anglais. Dans le cadre de l'entreprise, sachez qu'elle peut prendre en charge des stages de langue dans des instituts en France ou à l'étranger si votre employeur vous l'impose.

Pour un usage professionnel, vous devez vous imprégner de la grammaire et des codes de conversation. Selon votre domaine vous devrez apprendre un vocabulaire précis et le niveau de langage adapté à vos collaborateurs. L'aspect culturel ne doit donc pas être négligé. Les méthodes de négociation ne sont par exemple pas les mêmes en France ou en Chine, et montrer que vous respectez ces codes témoignera de votre investissement et vous aurez plus de chance de conclure la signature d'un contrat. 

Munissez-vous donc d'un manuel de grammaire et de livre contenant des fiches de vocabulaire de votre domaine. Vous n'aurez pas besoin d'être capable de lire des classiques de la littérature, à moins que votre travail soit en rapport avec ce domaine, les livres bilingues ne sont donc pas une étape indispensable. Néanmoins, les films et les journaux vous seront tout de même d'une grande aide.


Objectif personnel

Vous comptez voyager dans un pays et vous souhaitez pouvoir vous faire comprendre par la population locale, ou du moins connaître les phrases basiques qui pourraient faciliter votre quotidien une fois sur place.

Acheter un livre de grammaire sera pour vous un peu inutile et décourageant, surtout si vous souhaitez un apprentissage rapide. Mon conseil est donc d'acheter un guide de conversation. Mais attention à son utilisation : apprendre des phrases par cœur ne signifie pas les comprendre. 

Traduisez par vous-même les mots en faisant attention à leur place au sein de la phrase. Ainsi, à partir d'une phrase vous serez capable d'en créer plusieurs. Ne vous contentez pas d'apprendre les questions que vous pourriez poser. Par exemple, si vous apprenez « où sont les toilettes ? » et que quelqu'un vous répond « tout droit puis à gauche » vous n'allez pas forcement comprendre. Il faut donc apprendre aussi le vocabulaire qui va avec chaque question (direction, nombres pour le prix…). 


Lancez-vous !

Peu importe le niveau que vous visez, lorsque vous apprenez une langue, ne restez pas dans votre coin. Une langue est faite pour être parlée ou écrite, pour communiquer avec les autres. Rejoignez des forums de langue, ou une communauté sur les réseaux sociaux. Il y a souvent des natifs ou des passionnés du pays, de sa culture et sa langue, qui pourront vous donner des conseils dans votre apprentissage.

N'oubliez pas que toutes les langues sont accessibles à tout le monde. Même si chacun a un rythme différent, ne vous dites pas qu'une langue est trop compliquée pour vous : essayez et persévérez.

Si vous souhaitez évaluer votre niveau de langue, vous pouvez effectuer ce test court pour toutes les langues.


Claire GUINET, 20 ans, étudiante en langues étrangères appliquées

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à poster un commentaire


Postez votre commentaire