STUDENTJOB BLOG

Certains cursus d’études sont connus pour avoir une population majoritairement masculine, typiquement les domaines de l’informatique, de la tech, de la construction ou de l’ingénierie. Mais en France, les mentalités évoluent lentement mais sûrement. En effet, RS Components, distributeur mondial d’outils qui soutient l’égalité, a fait un sondage sur 1000 jeunes françaises entre 14 et 24 ans pour voir où nous en sommes, au jour d’aujourd’hui.

 

DATA

 

D’après ce sondage, il y a quasiment un tiers de ces jeunes femmes qui soit étudient actuellement ou envisage d’étudier des branches où il y a une majorité d’hommes. Nous pouvons donc dire qu’il y a un intérêt croissant pour l’ingénierie (entre autres) comparé aux années précédentes. En effet, il y a une augmentation de 45% sur les dix dernières années, de femmes qui obtiennent le diplôme d’ingénieure ! C’est donc un domaine en plein essor et de nombreuses entreprises tentent de recruter des femmes car la mixité a souvent prouvé être avantageuse dans les équipes.

Néanmoins, tout n’est pas si rose, surtout lorsque l’on se tourne vers les salaires, qui sont un des plus gros problèmes. Les femmes ingénieures sont en moyenne payées 9400 euros de moins annuellement, que leurs homologues masculins, selon les statistiques du cdefi. Ceci est refleté lors du sondage de RS Components, car 29% des jeunes femmes interrogées parle de la disparité homme/femme au travail et particulièrement des différences salariales, des remarques déplacées, ainsi qu’un manque de femmes dans le secteur.

Que faire pour changer cela ?

Une professeure de Centrale Supélec, une grande école d’ingénieurs de Paris, nous dit qu’un des problèmes est que le métier d’ingénieur (ou les métiers plus techniques) sont « peu mis en avant à l’école ». Parler à ces jeunes filles de la possibilité de faire ce genre de métier ainsi que leur présenter des modèles féminins pourrait être la clé d’avoir plus de femmes sur les bancs de l’université. Le mot d’ordre : s’informer !

Très souvent, les filles sont douées en maths et autres à l’école, parfois même plus que les garçons, mais elles sont peu mises en avant car les mentalités n’ont pas encore tout à fait changé. Si vous êtes intéressée par les métiers comme informatique, construction ou ingénierie les filles, n’hésitez plus, c’est votre moment de briller. Grâce à ce genre d’étude et aux start-ups qui ont compris les avantages de la mixité, les femmes sont en demande dans le secteur !

Partagez cet article

Postez votre commentaire

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à poster un commentaire

Populaires