STUDENTJOB BLOG

Il est courant pour un étudiant de devoir concilier un travail à temps partiel tout en poursuivant ses études. Devoir jongler entre vie personnelle, vie étudiante et vie professionnelle peut devenir un vrai casse-tête si on ne s’organise pas un minimum et qu’on ne trouve pas la bonne méthode pour soi-même. Si on ne s’impose pas certaines règles, on peut vite se retrouver déborder par la situation, ce qui peut provoquer du stress et de la fatigue.

Pour bien vivre vos études et votre job à temps partiel, on vous fait part de nos conseils. Attaquons votre nouveau plan d’action !

Un job étudiant demande de l’organisation

 

Pour pouvoir concilier un job étudiant et ses études, vous devez faire preuve d’une grande organisation et d’autodiscipline tant dans votre travail qu’en cours. Reprenons les choses à zéro. Pour pouvoir vous en sortir et garder la main sur votre emploi du temps, commencez par vous poser avec un agenda sous les yeux. Agenda papier, agenda numérique, à vous de voir. Le plus important c’est de pouvoir le consulter à tout moment.

Si vous préférez le format papier, prenez un moment le week-end pour prévoir votre planning de la semaine. Si vous avez opté pour un agenda numérique sur votre smartphone par exemple, commencez par enregistrer les tâches récurrentes, qui se répètent semaine après semaine :

- Le lundi, de 8h30 à 10h00, cours d’histoire.

- De 10h00 à 12h00, cours de comptabilité.

- Mardi, jeudi, vendredi, de 16h00 à 18h30, babysitting du petit Hugo.

Pensez à mettre des rappels pour vous informer de l’évènement 30 min avant qu’il ne commence. Ajouter des descriptions à la tâche comme « Vendredi, la Mamy d’Hugo viendra le garder le soir à partir de 18h30 ».


Quand les évènements récurrents sont notés, comme les révisions des cours, vous n’aurez plus besoin de les marquer de nouveau. Il ne vous restera plus qu’à indiquer les autres tâches de la semaine. En prenant du temps, une fois dans le week-end, vous allez déjà gagner un peu de temps pour le reste de la semaine.


Dès que vous avez une nouvelle information ou un imprévu de dernière minute, pensez à l’ajouter à votre agenda pour en garder une trace. Noter les différents évènements de la journée permet de diminuer le stress, car on ne se préoccupe plus de savoir si on a oublié quelque chose. Si vous avez un doute, votre agenda est là pour vous le rappeler.

Votre priorité reste les études. Votre job étudiant ne doit pas empiéter sur vos révisions. Établir un planning vous permettra de prendre du recul et voir concrètement le temps que vous allouez pour les devoirs, les loisirs et les petits boulots.

Planning

 

Être organisé tout en restant flexible


Gardez à l’esprit que certaines tâches de votre agenda sont récurrentes comme les heures de cours et les heures accordées à votre job étudiant. Il vous faut donc profiter des creux dans votre planning ou des jours de vacances pour mettre en place des heures de révisions. On le répète, mais vérifiez bien que vous allouez un temps suffisant à cette tâche.

 

Si vous avez un cours qui saute ou qui est reporté, pensez d’abord à vos révisions. Le temps que vous y consacrerez maintenant sera du temps de gagner pour plus tard, notamment quand il faudra attaquer les révisions des partiels. Ne négligez pas les loisirs non plus. Cela permet de s’évader et de lâcher la pression. Il faut trouver le bon équilibre. Et vous trouverez naturellement votre rythme en préparant vos plannings semaine après semaine.

 

Avoir le sens des priorités et rester réaliste

 

Restez honnête avec vous-même, c’est la clé pour avoir une organisation quotidienne réaliste. Avec votre job étudiant, les cours, les amis, la famille, les loisirs, il faut avoir conscience que vous ne pourrez pas tout faire. Il faut l’accepter et se dire que ce n’est pas grave, mais surtout accepter de faire certains sacrifices. Il faudra donc faire des choix et parfois dire non à certaines personnes. Elles ne le prendront pas mal si vous leur expliquez quel est votre rythme.

 

Si vous ne pouvez pas sortir avec des amis ou assister à un évènement familial, proposez une autre date en fonction de vos disponibilités. Vous pourrez ainsi bloquer cette date sans attendre dans votre agenda. Tout ceci fait très protocolaire et sérieux, mais c’est un mal nécessaire si vous voulez parvenir à gérer votre quotidien en tant qu’étudiant, ami, membre de la famille et salarié. 

Femme travaille

 

Organisez-vous et parlez-en autour de vous

 

Quand votre planning sera à jour, expliquez votre emploi du temps à votre employeur, collègues, amis et famille. Cela leur permettra de mieux cerner votre rythme et vos disponibilités. Si vous candidatez pour un poste de garde d’enfants à temps partiel dans le cadre d’un job étudiant, vous pourrez exprimer clairement vos disponibilités au recruteur. Ce dernier pourra alors trouver la mission en adéquation avec votre emploi du temps.

Pour que vous puissiez étudier dans de bonnes conditions, informez également votre entourage. N’étant pas à votre place, difficile pour eux de se rendre compte de la charge de travail que vous avez en ce moment. Tout dépend également de la situation de vos proches, une personne qui est en activité professionnelle, un(e) ami(e) ou encore un parent ne se rend pas forcément compte de votre emploi du temps. Quand ils étaient étudiants, la situation était différente et ne nécessitait peut-être pas tant d’organisation. Montrez-leur vos journées à travers votre agenda pour qu’ils réalisent tout ce que vous devez faire. Cela évitera les incompréhensions, voire même parfois les tensions.


Il faut parfois aussi savoir demander de l’aide. Quand vous voyez que votre emploi du temps vous bloque pour des tâches ménagères, demandez du soutien à quelqu’un pour des petites choses, mais qui peuvent vous faire gagner du temps : faire les courses, le ménage, etc. Par contre, tâchez de trouver un moment plus tard pour rendre les services que l’on vous a rendu.

Amis

 

Apprendre à gérer le stress

 

La vie étudiante n’est pas de tout repos en temps normal. Si on ajoute à cela son job étudiant, le quotidien peut être source de stress. En soi, le stress n’est pas quelque chose de négatif. Comme toutes les compétences et qualité que vous développez au fil du temps, il faut apprendre à le gérer. Demain, dans votre carrière, vous aurez probablement des responsabilités sources d’une autre forme de stress. Profitez de cette expérience d’étudiant et salarié pour canaliser vos émotions. Le stress, ça se gère, comme votre planning hebdomadaire.

Les conseils sont basiques et vous les avez certainement lu de nombreuses fois dans d’autres articles, mais cela reste la base d’une vie équilibrée :


- Dormez suffisamment. Cela évite la fatigue et les coups de blues.

- Accordez-vous des moments de loisir pour vous vider l’esprit.

- Mangez sainement afin que votre organisme ait toutes les ressources nécessaires pour vous fournir de l’énergie. On ne dit pas qu’il est interdit de se faire un fast-food de temps en temps, mais comme toute bonne chose, il ne faut pas en abuser.

- Faîtes de l’exercice. Faire travailler le cerveau quand on est étudiant, c’est important, mais ne négligez pas vos autres muscles.

 

Être à l’école et avoir un job étudiant est très exigeant, mais cela ne signifie pas que c’est impossible. Selon un sondage de l’Observatoire de la vie étudiante, près d’un étudiant sur deux travaille. Vous n’êtes donc pas le seul dans cette situation. Il suffit comme nous l’avons vu de bien s’organiser. Et ne perdez pas de vue vos objectifs. Ils doivent être source de motivation pour réussir vos études tout en ayant un travail à côté.

Partagez cet article

Postez votre commentaire

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à poster un commentaire

Populaires