STUDENTJOB
BLOG


​Article

Les 8 étapes à suivre pour rédiger son mémoire

Par Fanny Borocco le 05-09-2018

Étape primordiale dans les études, le mémoire est redouté par les étudiants. Dernière phase à franchir avant l’obtention du diplôme et d’en finir (enfin !) avec l’école, il est important de planifier un emploi du temps pour ne pas se retrouver dépassé une semaine avant le rendu final. La plupart du temps, les écoles accordent une période de 4 à 6 mois à l’étudiant pour rédiger sa thèse, en planifiant mensuellement un rendez-vous avec son directeur de mémoire. Cependant, face à l’amont de travail (et oui, 60 pages de rédaction ce n’est pas rien), vous pouvez ne pas savoir par où commencer ni comment diviser votre travail. StudentJob vous fournit les 8 différentes étapes à suivre pour pouvoir mener à bien la rédaction de son mémoire.

 

1. Réfléchir à un sujet et choisir un directeur de mémoire

Cette étape est la plus importante. En plus de passer la moitié d’une année à écrire sur le même sujet, vous serez surtout évalué dessus. Choisissez quelque chose qui vous intéresse, vous passionne (si possible) mais ne faites pas l’erreur de vous focaliser sur un sujet trop précis pour ne pas vous retrouver bloqué et avoir un champ d’action trop limité.

Choisir un conseiller est stressant; assurez-vous de choisir quelqu’un de spécialisé dans le domaine de votre mémoire afin qu’il puisse vous apporter des idées nouvelles, vous offrir son expérience et avoir un point de vue objectif et qualitatif. Si vous n’avez toujours pas d’idées précises sur votre sujet, ce choix peut s’avérer d’autant plus difficile puisque le conseiller choisi est censé être spécialisé dans ce que vous écrivez. Si vous êtes pressé, choisissez quelqu’un avec lequel vous pensez que vous travaillerez bien et avec qui vous vous n’avez pas peur de partager vos idées, même si elles ne semblent pas pertinentes. Il est également préférable de le faire le plus tôt possible car cela vous donne le temps de discuter des objectifs et des délais avec votre tuteur.

choisir son directeur de memoire

2. Faire un programme

Il est important d’avoir une structure pour pouvoir gérer son temps et suivre un calendrier réaliste et adéquat. Pour cela, il est très utile de préparer un calendrier qui inclut les différentes tâches qui doivent être effectuées tout au long de la rédaction de votre mémoire.

Un exemple de programme pourrait être:

  • le choix de la problématique et les objectifs de l’enquête réalisée,
  • le cadre théorique,
  • la révision de la littérature,
  • le choix de la méthodologie,
  • l’analyse des données récoltées et l’interprétation de ses résultats,
  • le développement du modèle et de la problématique,
  • les conclusions et les implications que cela amène,
  • la rédaction des contributions, limites et extensions du modèle.

 

3. Voir ce qui a déjà été écrit sur ce sujet (en France et à l’étranger)

Avant d’être sûr de vous engager dans un sujet, faites une recherche sur les articles publiés auparavant et sur les données auxquelles vous avez accès, de sorte à ne pas vous retrouver bloqué une fois votre mémoire entamée et réaliser que très peu d’informations sont disponibles.

Voyez également ce que vous pouvez ajouter aux articles et aux faits déjà apportés. L’idée de la thèse est d’apporter une contribution, améliorer ou réfuter ce qui a déjà été écrit ou encore soulever des idées nouvelles à des recherches faites dans le passé.

 

4. Faire une revue de littérature

Ecrivez toutes les différentes recherches ou articles qui ont été publiés sur votre sujet ou qui sont liées à votre thématique. Le but est de pouvoir mettre en avant ce qu’on peut tirer de ces articles, les idées que nous pouvons reprendre, mais aussi avoir un point de départ dans l’écriture du mémoire et son plan.

La revue est très importante pour définir les termes du sujet, et mettre au clair les bases sur lesquelles nous partons pour mener à bien notre étude. Ne jamais affirmer quelque chose lors de la rédaction de la thèse sans pouvoir le prouver, et pour cela, nous utilisons des papiers académiques déjà écrit et publiés.

Attention, ne prenez pas en considération n’importe quel article : utilisez Google Scholar qui recense des articles scientifiques de valeurs fiables. Rendez-vous également sur des sites officiels, gouvernementaux, qui recensent des données quantitatives et qualitatives fiables que vous pourrez exporter.

 

5. Commencer à écrire

Se lancer dans la rédaction est l'étape la plus difficile, où vous aurez l’impression de ne pas savoir par où commencer.. Au lieu de penser aux côtés négatifs (comme le fait que votre mémoire doit faire entre 40 et 60 pages), divisez le travail à venir par étape. Parfois, il est plus difficile de commencer la rédaction quand vous examinez la situation dans son ensemble et que vous calculez le nombre de pages qu’il vous reste à écrire. Ecrivez paragraphe par paragraphe, page par page et chapitre par chapitre. Ne vous préoccupez pas de l’ordre par lequel vous traitez les choses - c’est normal, votre argument n’est peut-être pas encore totalement défini et vous aurez le temps de travailler plus tard avec votre conseiller sur le désordre.

De plus, même si vous avez l’impression de ne pas savoir très bien la direction dans laquelle vous souhaitez aller, ne vous inquiétez pas ! Le travail gaspillé n'existe pas, les résultats négatifs sont toujours des résultats.

Enfin, commencez par écrire l’introduction et le premier chapitre, car vous trouverez de nouvelles problématiques, idées, et d'autres questions à examiner.

commencer a ecrire son memoire

6. Les résultats

Après la rédaction des papiers académiques, la collecte des données officielles et autres recherches, vous pouvez obtenir des résultats de l'analyse de vos données. Cette section doit montrer vos principaux résultats expérimentaux, y compris toute analyse statistique et déterminer si les résultats sont significatifs ou non.

Il est nécessaire de mentionner la littérature qui a appuyé votre interprétation et la signification de vos résultats.

Si vous n'êtes pas sûr d'inclure certains résultats, relisez les hypothèses et questions de recherche de votre sujet et décidez si les résultats peuvent les concerner. S’ils sont pertinents, vous devriez les inclure.

Vous pouvez afficher vos résultats dans des tableaux et des figures. Le texte et les chiffres doivent être complémentaires et ne pas répéter les mêmes informations. N’oubliez pas de vous référer à chaque tableau ou figure que vous avez inclus dans le texte.

 

7. Conclusion

La conclusion de votre mémoire doit contenir les aspects clés de la littérature que vous avez étudiée, ainsi que vos recommandations, et pouvoir montrer si vos résultats sont justifiés ou contredits par vos recherches.

N’oubliez pas la section sur les limites de votre recherche, censée être une des plus longues de votre conclusion. Vous devez également faire en sorte de vendre la recherche que vous avez menée tout au long de votre mémoire - ne soyez pas trop négatif ou trop modeste quant à vos réalisations. La clé est de souligner la nécessité de votre contribution en montrant ce qu’elle apporte aux recherches passées.

Enfin, rédigez une partie sur le besoin de faire des nouvelles recherches dans le futur. Vous pouvez suggérer quelque chose qui pourrait être développé à partir de votre travail, par exemple.

 

8. Relecture et correction du mémoire

Avant de rendre votre version finale, la dernière étape est la relecture de votre mémoire et de procéder aux dernières modifications.

Ne prenez pas cette étape à la légère en ne vous accordant qu’une journée. Il est (presque) impossible de rester concentré en lisant 60 pages en une journée. Procédez plutôt par étape en vous faisant un planning de relecture.

De plus, étant l’auteur, il se peut que certaines idées que vous développez paraissent évidentes pour vous, mais pas pour d’autres. N’hésitez pas à demander à des personnes extérieurs de relire votre mémoire: demandez à des amis de l’école, votre famille, d’anciens professeurs. Certains sites en vous proposent également de lire et d’apporter des modifications à votre rendu. N’hésitez pas à avoir recours à des sites de relecture et correction de mémoire en ligne qui peuvent vous apporter un point de vue totalement différent du vôtre et de celui de votre entourage.



Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à poster un commentaire


Postez votre commentaire