STUDENTJOB
BLOG


​Article

Les 6 points clés ou évidences d'un bon CV

Par François TERRIN le 26-03-2018

Votre CV est terminé, non sans mal, et c’est forcément le meilleur, c’est évident ! Mais d’où vient alors que le téléphone reste muet ?

La forme

Parmi les évidences trompeuses sur le marché de l’emploi, la lecture de votre CV qui est loin d'être évidente, comme vous pourriez le penser, car votre CV sera d'abord vu avant d'être lu, soyez en sûr ! Il n'est pas qu'un simple document textuel, il est aussi un document visuel qui doit être vu et remarqué. C'est déjà une première évidence.

Mais dans une pile de 50 à 100 CV - le « pensum » quotidien de tout recruteur - ce n'est déjà plus si évident ! Pour être remarqué, en effet, il faut être vu, mais l’inverse est vrai aussi ! Pour sortir de ce cercle vicieux, une seule solution : votre CV doit être remarquable, il sera ainsi forcément remarqué ! Deuxième évidence.

D'où l'importance de l'impact visuel de ce document : une photo avenante et souriante et des logos, surtout s’ils sont connus, vous situeront visuellement et immédiatement, sans effort de lecture (l’ennemi N° 1). Attention toutefois : une photo réussie vous valorisera, une photo ratée ne peut que vous nuire. Troisième évidence

Un titre et sous-titre, vous situant dans votre fonction et secteur d’activité, doit être lui aussi bien en évidence  en en-tête. Quatrième évidence.

Le b.a.-ba du marketing est de présenter le produit - vous en l'occurrence - avec le maximum d'attrait. Tout est dans l'emballage, vous le savez, car c'est lui qu'on voit le premier et qui fait vendre. Cinquième évidence.

Le fond

Votre CV est un document investi, habité et personnalisé qui résume votre parcours professionnel. C'est toute votre vie en 2 (voire 3) pages maxi. Il est donc important d'y accorder toute votre attention.

C’est aussi et avant tout un document marketing qui, telle une bonne pub, doit satisfaire aux règles de ce type de communication (concision, aération, fluidité, pertinence, mots clés, aspects visuels).

L'art d'écrire est d'être intéressant en restant accessible à tous et en étant pédagogue, surtout si votre parcours est technique et compliqué et doit être un tant soit peu vulgarisé pour être bien perçu et compris par des non spécialistes. Sixième évidence.

La méthode

Un CV performant et agréable doit d'être à double lecture / détente : la première, visuelle, synthétique et globale (comme une « gestalt ») permet au recruteur de survoler votre CV en diagonale en 5 secondes maxi, et de savoir en gros ou « à la louche » qui vous êtes, ce que vous avez fait et où, sans même qu’il soit obligé de lire son contenu dans le détail (cela le détend !) Cette lecture détermine souvent le choix de la pile (oui / possible / non) ; la deuxième, plus analytique et fouillée, lui permet d'approfondir les choses et de rentrer dans le « vif du sujet » à tête reposée.

C'est pourquoi, je préconise la simplicité et la sobriété à une présentation chargée ou tapageuse (mise en gras, grisés, couleurs, etc …). En étant minimaliste et classique, on passe partout avec bon goût. C’est aussi plus harmonieux et plus reposant pour l'oeil et pour l'esprit.

Sur le fond, présentez vos entreprises et situez leur contexte (qui sont-elles, que font-elles, avec qui et comment ?) car n’oubliez pas que vous les vendez autant que les postes que vous y avez occupés, et que les PME ne sont pas connues de tout le monde comme peuvent l’être les multinationales (présentez alors votre division et votre service).

Structurez la présentation de vos postes selon le triptyque : Mission / Réalisations / Résultats qui donnent des points de repère récurrents de lecture.

Vous pouvez aussi utiliser l’outil de base de la Qualité qu'est le QQCCOQPP (Qui - Quoi - Comment  - Combien - Où - Quand - Pourquoi - Pour qui) qui permet de se poser les bonnes questions, les plus simples et évidentes, et d'y répondre en étant sûr de ne rien oublier.

En employant cette méthode, vous pourrez un jour faire certifier votre CV ISO 9002, cela viendra ... Je plaisante, mais ce document, qualitatif par excellence, pourrait être certifiable.

Appliquez-vous ainsi à ce que la forme rejoigne le fond dans une démarche de qualité totale. En conséquence, appliquez sur vous-même le TQM (Total Quality Management)

Si votre CV tient la forme, il tiendra aussi le fond.

Retrouvez de nombreux autres conseils sur le site CV conseils.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à poster un commentaire


Postez votre commentaire