STUDENTJOB
BLOG


​Article

Comment préparer les concours post-bac ?

Par Annie Ngo le 13-12-2017

Vous n'avez pas encore terminé le fameux laborieux Baccalauréat que l'on vous parle d'autres concours! Eh oui, pour poursuivre dans certaines voies notamment pour intégrer les écoles de commerce et les écoles d’ingénieurs, vous devez passer et réussir des concours dont les niveaux peuvent varier. La plupart de ces concours ont eu lieu durant votre dernière année au lycée en Terminale, soit la même année que le Bac… Il vous faut donc y avoir réfléchi au préalable et vous préparer en avance pour augmenter vos chances de réussite, tout en gérant vos révisions pour le Bac. Chose non aisée même pour le plus studieux ou la plus studieuse d’entre vous ! Voici nos quelques conseils afin de bien préparer ces concours post-bac.

étudier

« Rien ne sert de courir ; il faut partir à point »

Nous le répétons, il faut se préparer à l’avance, et nous ne parlons pas des révisions ici, mais bien des inscriptions aux concours. En effet, ne passe pas le concours qui veut sur un coup de tête. Ces concours ont eu lieu d’avril à juillet. Les inscriptions sont ouvertes de décembre à janvier de manière générale. Renseignez-vous sur ces dates directement sur le site des écoles, mais également sur les taux de réussite et les épreuves.

Travail, travail et travail

Une fois que vous avez sélectionné le concours que vous envisagez de remporter, place au travail assidu ; révisez sans relâche pour les écrits (dissertation, synthèse, étude de dossier…) et les oraux. Munissez-vous des annales des années précédentes qui sont d’une grande aide pour vous aider à visualiser le type d’épreuve que vous rencontrerez. Vous en trouverez en téléchargement sur Internet. Si vous êtes plus à l’aise avec le format papier, ces manuels sont disponibles chez les libraires et en grandes surfaces. Entraînez-vous aux QCM et autres types d’exercices. Ne négligez pas l’importance de l’entraînement, c’est en vous familiarisant avec ces exercices que vous progresserez en rédaction, en synthèse, en compréhension, etc.

Être au courant de l’actualité et avoir de la culture générale font également partie des points évalués lors de ces épreuves, ainsi votre lecture du matin et/ou du soir sera les journaux économiques, politiques, financiers. Vous avez l’embarras du choix, tenez-vous informé sur tout !

Votre aptitude à comprendre et à vous exprimer dans une ou des langues étrangères est également testée. Idem ici, entraînez-vous à écouter des radios dans ces langues (et pas seulement regarder les séries TV hein), lisez la presse pour vous familiariser avec le vocabulaire et les tournures de phrase.

Il y a un exercice que les étudiants ne pensent pas à préparer suffisamment : l’entretien de motivation ! Or parler de soi, de ses projets et de ses motivations n’est pas si facile que cela. D’où la nécessité de s’entraîner avec des proches, avec des inconnus ; demandez-leur de vous poser diverses questions, aussi bien basiques que saugrenues.

étudier


Préparer les épreuves seul.e, avec des camarades ou dans une prépa ?

Tout cela constitue bien entendu un boulot monstre, car il s’effectue en parallèle de vos études. Si vous ne pensez pas pouvoir vous organiser seul.e ou si vous manquez de discipline pour travailler régulièrement vous pouvez tout à fait travailler avec des camarades qui envisagent de passer le concours, cela devrait donner un coup de boost à votre motivation. Établissez un planning, simulez les épreuves écrites et orales en respectant les limites de temps.

Si toutefois vous avez besoin d’un cadre plus strict, sachez qu’il existe des classes préparatoires aux grandes écoles. Vous y apprendrez le nécessaire pour vous préparer aux concours pendant 2 ans. Ces classes sont réputées pour être difficiles, mais les élèves sont entourés des professeurs qui connaissent les épreuves et leur évaluation sur le bout des doigts.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à poster un commentaire


Postez votre commentaire