9 signes pour reconnaître les étudiants qui souffrent d’une dépression

Par Fatima Zahra Gaisse le 15-11-2017
5 commentaires | 364 vues

Les étudiants font face à de nombreux obstacles pendant la période de leurs études, laissant derrière eux le calme et la sérénité familiale, afin d’affronter les surprises que leur réserve la vie d’étudiant, qui exige un plus grand nombre de responsabilités à assumer, commençant par le stress des examens, les conflits avec les potes, les tensions avec les colocataires, le sentiment d’infériorité, le manque de confiance en soi, les mauvaises habitudes alimentaires, les insomnies,  jusqu’à en arriver au chagrin d’amour qui reste souvent l’expérience la plus douloureuse à surmonter.

depression etudiant


Et oui !  La vie étudiante réserve tout un tas de bonnes surprises, même si la majorité du temps, les étudiants se déclarent en bonne santé morale et physique, il y’a toujours une partie d’entre eux qui échappent à cet apparent bien-être.

La dépression est comme un cumul de déceptions et de fatigues que l’on peut rencontrer dans la vie, les étudiants souffrant de la dépression n’en trouvent généralement pas l’aide qu’il faut, en vue du manque de compréhension de leurs collègues, de leurs amis, et de leurs familles.

Par ailleurs, si une personne vous avoue qu’elle souffre d’une dépression, c’est qu’elle a été très courageuse, et qu’elle a peut être besoin de  votre aide, mais si elle ne vous le dit pas, et qu’elle essaye à tout prix de la cacher, vous avez de fortes possibilités de le savoir à tout moment en faisant attention à ces signes :

La personne qui souffre d’une dépression a tendance à s’isoler

Si vous remarquez que votre ami, commence de plus en plus à prendre de la distance,  ce n'est pas signe de malhonnêteté, ne tombez pas dans le piège, il essaye peut être de dissimuler sa dépression en s’isolant pour ne pas se faire remarquer, mais croyez-moi c’est le moment où il a le plus besoin de vous, de votre soutien, et de votre amour.

Perte d’intérêt pour les activités quotidiennes

Quand vous avez l’habitude de faire des activités quotidiennes avec votre ami, comme par exemple, aller en cours, faire du footing, du sport, ou bien sortir les soirs pour boire un verre, et soudainement, vous remarquez que ses mêmes activités qui l’enthousiasmaient ne suscitent plus le moindre intérêt pour lui.
Ces changements peuvent se manifester de façon subtile, il y’en a des choses qu’on pourrait facilement remarquer, comme par exemple,  votre ami qui avait l’habitude d’être une personne très sociable commence à prendre ses distances et à décliner des invitations dont il avait l’habitude d’accepter, et d’autres qui nécessitent un peu plus d’effort pour les apercevoir, comme par exemple, un ami qui avait l’habitude d’écouter de la musique tranquillement dans son bureau pourrait soudainement préférer  de travailler en silence.
Méfiez-vous, la dépression peut faire disparaître la notion du plaisir, le goût et l’intérêt aux activités de tous les jours.

violence depression


Violence

Il arrive aux jeunes dépressifs d’avoir recours à la violence, puisque la dépression est souvent associée à la violence contre soi-même, et envers autrui.

Si vous remarquez que votre ami devient de plus en plus offensif,  il se peut bien qu’il passe par une période pénible dans sa vie, et c’est dans cette même période que la douleur se transforme en agressivité,  ne le provoquez pas, ne rendez pas la situation plus dure qu'elle ne l’est déjà, mais essayez plutôt de calmer la situation.

Changement d’humeur

L’humeur d’une personne dépressive est souvent maussade et lunatique, en effet,  elle peut aller d’un stress nerveux à un fou rire dans un fragment de secondes, la personne qui souffre de cette dépression devient très sensible, il suffit d’un petit  rien pour la mettre dans une folle colère.

Ceux qui souffrent d’une dépression deviennent de plus en plus sensibles, ils ont les sentiments instables, et peuvent facilement se faire remarquer si leur comportement devient récurrent. À titre d’exemple :  Un ami qui perd son sang froid en essayant de vous expliquer quelque chose, ou qui se met en colère si vous ne répondez pas à son appel ou  si vous arrivez un peu en retard au rendez-vous prévu alors que ce n'est pas à son habitude.

Désordre du comportement alimentaire

Chaque métabolisme fonctionne d’une manière différente, il y a des jeunes qui subissent une énorme perte de poids dans un court laps de temps, perdant totalement l’envie et l’intérêt de manger. En revanche, il y’a certaines personnes qui  retrouvent un  réconfort dans la nourriture, ce qui engendre un gain rapide du poids, faites attention aux deux cas, ce sont généralement des signes importants à garder en tête.

tristesse depression


Un état de tristesse prolongé

Il y a une différence entre être triste suite à un événement néfaste mais qui est quand même passager et un état de tristesse qui dure pour une longue période sans la moindre possibilité de s’en sortir. Si vous remarquez que votre ami est en train de se noyer dans une tristesse intense qui a duré pour une longue période, c'est sûrement mauvais signe.

L’abus de la drogue ou de l’alcool

Certains étudiants consomment de la drogue ou de l’alcool d’une manière abusive car ils veulent échapper à leurs quotidiens sordides.
Si vous vivez avec une personne qui souffre de la toxicomanie, il est probable qu’elle soit dépressive et qu'elle essaye donc de noyer son chagrin en consommant de l’alcool ou de la drogue d’une manière abusive.

Entre autres, si votre ami ou votre colocataire se met du jour au lendemain, à boire de l’alcool toute la nuit et même au cours de la semaine ou qu’il consomme des substances plus fréquemment, il s’agit peut-être d’un signe d’avertissement important.

Insomnie et autres troubles de sommeil

Si vous remarquez que le sommeil de votre ami est perturbé (Insomnie, réveil tôt avec possibilité de se rendormir) ou bien, au contraire, il ressent un besoin excessif de sommeil, c’est-à-dire qu’il ressent d’une manière permanente  l’envie de dormir, il est  possible qu’il cache une dépression.

La dépression a tendance à provoquer des perturbations dans le cycle de sommeil de celui qui en souffre, vous devez alors faire attention aux petits détails, comme par exemple,  quand votre ami ou votre colocataire vient vers vous pour se plaindre de ne pas dormir assez ou de trop dormir.

Sentiment de culpabilité extrême

Et finalement, faites attention aux personnes qui se culpabilisent tout le temps, la dépression les pousse à se sentir coupables pour tout ce qui arrive dans la vie,  soit pour des erreurs actuelles soit pour des erreurs passées.

Si votre ami s’excuse d’une manière répétitive et permanente pour des choses futiles qu’il avait commis, ou bien, si il n’arrête pas tenir ce genre de propos « c’est de ma faute, je suis un bon à rien, je n’y arriverai pas,…»  il se peut bien qu’il souffre d’une dépression.


Ce qu’il faut absolument retenir, c’est que la dépression est comme toutes les autres maladies, elle fait partie de la vie et les personnes qui en souffrent ont vraiment besoin de soutien et d'aide. Cela dit, Si vous arrivez à repérer au moins un seul signe de ceux cités au-dessus, n’hésitez pas à chercher une aide professionnelle pour venir en aide à cette personne.  Et gardez en-tête, que la dépression est la première cause du suicide, en effet,  près de 70% des personnes qui ont commis le suicide souffraient d’une dépression.

Fatima Zahra Gaisse


Commentaires

19-11-2017

hamada:

merci pour ces éclaircissements,et comme on dit :cerner le probleme est déja la moitie de la solution.

19-11-2017

machbou z.:

sujet intéressant,instructif,bonne continuation.

19-11-2017

gaisse asma:

je te serre la main félicitation , bon continuation, bon courage et bon chance bisous tu nous manque énormément.

18-11-2017

tante amina:

J'ai lu votre article très intéressant Bonne chance (tu nous manques vraiment ) bisous

18-11-2017

salma:

Sujet important Bon courage Bonne continuation et bonne réussite

Postez votre commentaire