Apprenez à lire votre fiche de paie avec l’ANAF

Par ANAF le 11-06-2017 0 commentaires | 75 vues

Vous venez d’être payé pour votre job étudiant/premier emploi et les lignes de votre fiche de paie ressemblent à un rébus ? Pas de stress, nous sommes tous passés par là, c’est pourquoi dans l’article d’aujourd’hui nous vous aidons à comprendre les termes de votre bulletin de paie.

Afin de bien visualiser les différentes parties vous pouvez vous référer à cette fiche de paie ICI :

Petite note d’avant-propos : le format des fiches de paie va être modifié d’ici le 1er janvier 2018 : pour le moment deux systèmes se côtoient.

Commençons par les éléments automatiquement présents sur les fiches de paie ainsi que leurs significations :

Les informations sur l’entreprise

Sur votre fiche de paie vous trouverez les coordonnées de votre employeur suivies du numéro d’identification APE ou NAF selon le type d’activité de l’entreprise. Vous trouverez également le numéro de SIRET, chaque entreprise à un numéro de SIRET qu’elle obtient lors de l’enregistrement au répertoire national des entreprises et des établissements.

Dans cette section se trouve l’intitulé de votre convention collective de branche, ou alors, la référence au code du travail concernant la durée des congés payés, et des délais de préavis en cas de démission.

fiche+paie


Les informations personnelles

Sur votre fiche de paie après les informations sur l’entreprise vous trouverez les informations vous concernant : nom, emploi, position hiérarchique, date de prise de fonction et votre numéro de sécurité sociale. Vérifiez qu’il n’y ait pas d’erreurs dans ces informations.

Le calcul de votre salaire

Votre fiche de paie indique le nombre d’heures que vous avez effectuées en distinguant si il y a lieu les heures au taux normal des heures supplémentaires.

Vous y trouverez également la nature et le volume de votre forfait, qui peut être calculé par semaine ou par mois, auquel cas il sera calculé en heures, ou alors, par an, et à ce moment-là, le forfait sera en heures ou en jours. Votre rémunération brute est également indiquée à ce point.

Le calcul des charges et des cotisations

Sur votre fiche de paie vous trouverez ensuite les informations nécessaires au calcul de vos charges et cotisations : la nature et le montant des accessoires de salaires soumis aux cotisations salariales et patronales, ainsi que le taux de cotisations et de contributions sociales, leur montant et l’assiette (c’est-à-dire la partie de la rémunération sur laquelle sont prélevées les cotisations). Le montant et la nature d’autres versements et retenues (comme par exemple, les frais de transport domicile-travail), le montant total des exonérations et exemptions de cotisations et de contributions sociales, ainsi que le montant total versé par votre employeur s’y trouvent également.

Comment ça fonctionne ?

Vous devez savoir que, à partir de 2018, les cotisations et contribution sociales seront regroupées par risques : santé, accident du travail et maladies professionnelles, retraite, famille, assurance chômage. L’explication des charges et cotisations en sera simplifiée. Si vous êtes en apprentissage, vous êtes exonérés de charges sociales patronales et salariales, même si elles apparaissent sur votre fiche de salaire. N’oubliez pas cependant que les dénominations peuvent changer selon les bulletins de paie, et les cotisations ne sont pas toujours les mêmes en fonction de l’entreprise puisqu’en fonction du nombre de salariés ou de l’activité de la structure, elles évoluent. N’hésite pas à aller voir sur le site officiel du service public pour plus de détails.

Le salaire net

Pour finir, vous trouverez votre « vrai » salaire : le salaire net, qui est le montant réellement perçu à la fin du mois ainsi que la date du paiement. Le cumul net imposable est le montant que touché à l’année, et sur lequel s’appliquent les impôts (si tu es imposable bien évidemment, pour cela consulte cet article). Enfin les deux dernières informations concernent votre nombre de jours de congés cumulés, ainsi que le montant de l’indemnité de congés payés (si une période de congé annuel est décidée dans la période de paie donnée).

Nous espérons que cet article vous aura permis de décoder votre fiche de paie, n’oubliez pas de bien conserver vos fiches de paie dans un dossier, pochette ou classeur vous en aurez besoin par la suite (par exemple pour le montant de votre retraite).

Plus d’information visitez le site http://www.francealternance.fr/

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à poster un commentaire

Postez votre commentaire